Les DIFFERENTS PARCOURS

 

  1. LE CIRCUIT JALONNE :
  • chez les débutants, pour vaincre l’anxiété et l’angoisse (en forêt, par exemple) ;
  • parcours sans balise mais jalonné de points de repère bien visibles (jalon : 80 cm de tresse bicolore nouée à un épingle à linge) ;
  • on peut, conjointement, utiliser la carte, y tracer le parcours ou non ;
  • on peut également, la première fois, effectuer une reconnaissance préalable.
  1. LA COURSE EN ETOILE :
  • très sécurisante pour le débutant. L’enseignant sait à tout moment ou se trouvent les élèves. Il tient avec précision un tableau renseignant sur les groupes et les balises recherchées ;
  • retour au point de départ après chaque balise trouvée ;
  • l’enseignant désigne à chaque fois la balise suivante à découvrir ;
  • l’élève consulte la " carte mère " et relève au crayon sur sa carte le poste désigné (avec ou sans définition des postes) ;
  • évaluation : les postes doivent être de difficultés semblables ;
  • variante : recherche par mémorisation. Pour quelques postes seulement, (les plus simples) l’élève après avoir consulté la carte mère, recherche le poste sans sa carte.

 

  1. LA COURSE EN PAPILLON

  • initiation à la course en circuit ;
  • petits circuits de deux ou trois postes avec un départ et arrivée communs ;
  • même organisation que la course en étoile.

  1. COURSE EN CIRCUIT AVEC FAUSSES BALISES

Circuits pour les débutants, les postes se trouvent sur les lignes directrices. Possibilité également, de jalonner le parcours :

  • postes à rechercher uniquement : les cercles numérotés ;
  • " fausses balises " placées sur le parcours : les cercles vides.

  1. COURSE AU SCORE

  • postes éparpillés autour du départ - arrivée ;
  • tous les élèves partent en même temps et essaient de découvrir un maximum de postes dans un temps limité (30 à 45’ par exemple) ;
  • les postes sont de valeurs différentes suivant leur difficulté ;
  • la valeur de chaque poste est indiquée sur la liste de définition des postes qui accompagne la carte.

 

  1. LA COURSE EN CIRCUIT
  • la plus classique ;
  • pour les plus confirmés, y inclure quelques postes à rechercher par l’azimut ;
  • l’arrivée peut-être différente du départ : situation plus difficile à gérer en milieu scolaire ;
  • les départs des élèves sont décalés dans le temps (toutes les 1’30 par exemple) ;
  • pour gagner du temps :
  • on peut alterner les départs dans un sens et puis dans l’autre (veiller à ce que la difficulté d’approche des postes soit la même, dans les deux sens),
  • avec le même réseau de postes, tracer plusieurs circuits. (veiller à ce que la distance parcourue soit la même pour tous les circuits).

 

  1. LA COURSE PAR EQUIPE DE DEUX

Même organisation que le circuit.

 

  1. LA COURSE EN PAPILLON PAR EQUIPE DE TROIS

Seuls les postes pointés sont obligatoires pour les trois équipiers.

 

  1. COURSE AVEC NIDS DE BALISES

  • découvrir une seule balise par nid ;
  • chaque balise du nid a une difficulté et une valeur différentes :
  • balise 1 : sur la ligne directrice : 1 point,
  • balise 2 : près de la ligne directrice : 2 points,
  • balise 3 : loin de la ligne directrice : 3 points.

 

Académie de Poitiers
Courrier électronique : webEPS
Dernière mise à jour : 06/11/00