Le mémoire professionnel

 

Le mémoire professionnel représente l’un des trois éléments de validation de l’année de stagiarisation, avec le stage en responsabilité et les modules de formation.

Sa nature est définie dans le B.O. du 11 juillet 1991. Il consiste principalement en une "analyse de pratiques professionnelles" rencontrées lors du stage en responsabilité. Cette analyse doit mettre en évidence la capacité du stagiaire à :

  • identifier un problème ou une question concernant ces pratiques ;
  • analyser ce problème et proposer des pistes de réflexion ou d’action en se référant aux travaux existants en ce domaine ;

Le mémoire rend donc compte d’une recherche menée par le stagiaire qui s’interroge sur sa pratique et la problématise.

 

1.1 Le choix du thème du mémoire

Le choix d'un thème de recherche est d'abord une affaire individuelle. Il part en effet d’une interrogation issue de la pratique, il prend en compte le parcours personnel du stagiaire, ses options pédagogiques, voire tout simplement ses goûts personnels.

Il n'y a pas de règle générale pour savoir, a priori, si un sujet est bien choisi. Seul un travail de réflexion et de lecture permet un choix définitif (sans oublier, bien sûr, l'aide de spécialistes du domaine). Il est possible, cependant, d'indiquer quelques écueils "classiques" :

  • choisir une recherche trop large ; par exemple : "l'enseignement du français en lycée professionnel", "l'évaluation au lycée professionnel ;
  • " choisir une recherche centrée sur une préoccupation personnelle exemple : "comment faire pour éviter le chahut dans ma classe" ;
  • choisir une recherche non centrée sur la pratique pédagogique ; par exemple "l'influence des pratiques culturelles des élèves de LP dans les relations sociales"

Selon les cas, il faudra donc délimiter le sujet, changer de point de vue ou, parfois même changer totalement de sujet.

 

1. 2 L’identification du problème retenu et son analyse

Le problème retenu pour le mémoire est un questionnement qui s'appuie à la fois des observations personnelles en classe et sur la problématique des spécialistes. Il doit conduire à la formulation d'hypothèses et à leur vérification expérimentale en classe.

Plusieurs possibilités sont envisageables pour définir le problème. Le problème peut se dégager progressivement à partir d'observations pédagogiques. Les préoccupations pédagogiques (souvent pratiques, et limitées à des cas très particuliers) devront être reformulées pour aboutir à un nouveau questionnement plus général et plus théorique. La lecture d'ouvrages spécialisés sera nécessaire pour confronter son questionnement à celui des spécialistes. La phase de théorisation consistera généralement en un changement de point de vue (de l'enseignant vers le "chercheur") qui conduira à préciser les paramètres (variables) de la situation étudiée.

Une autre entrée possible est de partir des questions posées par la communauté scientifique. Il est alors nécessaire de délimiter le questionnement pour rendre possible une expérimentation pédagogique dans un domaine particulier. La formulation du problème passera donc par une appropriation de la problématique définie par les spécialistes du domaine puis par le choix d'un problème qui sera étudié expérimentalement. Il est clair qu'un certain vécu pédagogique sera nécessaire pour exploiter au mieux les connaissances issues des ouvrages spécialisés.

Quelle que soit l'entrée choisie, il sera donc nécessaire d'avancer conjointement sur les niveaux théorique et pratique. L'étude documentaire et les observations personnelles s'enrichissent mutuellement. C'est donc après cette double intégration que pourra aboutir la définition du problème et en conséquence la conduite de l'expérimentation pédagogique.

 

1. 3 L’expérimentation en classe et son traitement

Il est sans doute utile de préciser ce qu'on attend de l'expérimentation en classe ; il ne s'agit pas seulement de faire la classe, mais surtout de répondre aux questions soulevées lors de la définition du problème. La conduite de cette expérimentation dans le cadre du mémoire en IUFM demandera pour chaque stagiaire la prise en compte de deux fonctions distinctes : celle d'enseignant et celle de chercheur (expérimentateur). C'est l'aspect recherche qui doit être privilégié dans le mémoire. Dans cette optique, une séquence ou des leçons peu réussies mais bien analysées peuvent déboucher sur des réponses claires aux questions posées et peuvent être tout aussi exploitables qu'une séquence bien réussie mais dont on n'a pas pu dégager les paramètres pertinents.

Il n’y a pas non plus d’analyse possible des résultats de l’expérimentation sans présentation d’éléments observables qui peuvent servir d’indicateurs. L’expérimentation portant sur des actions pédagogiques, cette phase de recueil peut s’appuyer sur les moyens classiques de l’évaluation. Cette évaluation devra être principalement conçue comme une évaluation formative puisque le propos du mémoire porte plus sur les méthodes ou stratégies utilisées que sur des compétences d’élèves en particulier.

Lorsque c’est possible, il est également souhaitable d’utiliser deux populations d'élèves (deux classes différentes de même niveau ou deux groupes de la même classe) qui suivent un apprentissage ayant la même finalité mais qui différent par un des moyens pédagogiques utilisés (le paramètre retenu pour l'expérience). On étudiera alors l'influence de ce paramètre en évaluant les résultats des deux groupes d'élèves.

Dans un certain nombre de cas, l'expérimentation conduira à une remise en question ou à une formulation différente des hypothèses. Il sera indispensable de revenir aux ouvrages spécialisés, après l'étude expérimentale, non seulement pour confronter ses résultats à ceux déjà publiés, mais aussi pour affiner le questionnement. Il est donc essentiel, quel que soit le cheminement individuel, de bien penser à articuler théorie et pratique sans chercher à respecter à la lettre un modèle méthodologique trop strict.

 

page suivante

 



auteur :   retour au sommaire
retour plan du mémoire

Académie de Poitiers
Courriel :
Dernière mise à jour : 23/06/06