Qu'est ce que la religion ?

 Les références religieuses sont omniprésentes dans notre société, nous l’avons vu (en lieu et place du calendrier on aurait pu choisir la toponymie départementale, le tour de France des vins et des fromages, les prénoms de la classe et leur origine, que sais-je encore, même si je trouve l’exemple du calendrier plus riche que les autres, et plus parlant).

Depuis l’origine de l’humanité, l’homme a vécu dans un environnement qu’il ne maîtrise pas, et qu’il suppose donc être la création de forces supérieures. Persuadé de l’intangibilité de cet ordre des choses, l’homme a cherché à entrer en relation avec ces forces pour tenter de s’assurer un minimum de prise sur cette réalité qu’il ne peut dominer seul. Chaque force est donc considérée comme un être surhumain unique qu’il s’agit de connaître, de comprendre pour pouvoir l’amadouer ou éviter son courroux.

Chaque groupe humain va alors progressivement élaborer un ensemble d’histoires, plus ou moins cohérentes, plus ou moins complexes, qui seront transcrites ou resteront orales, cherchant d’une certaine manière à expliciter par des actions ou des volontés surhumaines les problèmes redoutables et redoutés auxquels ils étaient confrontés chaque jour. C’est le Récit de la création des Mésopotamiens, la Théogonie d’Hésiode, la Genèse biblique, etc. Ces cosmogonies combinent toutes une explication des mystères du monde et de la vie que l’homme ne peut contester. Codifiées, développées, affinées par un groupe détenteur du pouvoir, elles assurent ainsi la stabilité du groupe social.

Se développe alors un ensemble de rites (gestes symboliques, cérémonies, fêtes fixes) permettant de codifier, de délimiter, d’organiser les espaces, les temps, les activités sacrés qui permettent d’entretenir la relation avec les êtres surhumains, avec le divin.

En résumé, la religion se présente comme un ensemble d’éléments (textes, mythes, gestes, activités, espaces, temps) permettant à l’homme de donner un sens à son existence en établissant un ou plusieurs types de communications avec les êtres surhumains qu’ils croient être à l’origine du monde et en dissociant par la même occasion le sacré du profane.

 


auteur :   retour au sommaire Première Bac Pro
retour au sommaire général LP

Académie de Poitiers
Courriel :
Dernière mise à jour : 23/06/06