Une organisation possible de la séquence en 6 heures

1ère heure : Introduction : l’élément religieux, qu’il soit cultuel ou culturel est omniprésent dans notre société : l’exemple du calendrier.

 

2ème-3ème heures : A partir d’un petit dossier sur Jérusalem, de quelques documents sur les fondements du judaïsme, du christianisme et de l’islam et d’une carte, présenter les origines et les aires de diffusion des 3 religions.

 

4ème-5ème (voire 6ème) heures : Étude du fait religieux en France et des rapports États-Religions, en travaillant, par exemple, selon le principe des 3 moments forts.

1er moment : le fait religieux en France vers 1860.

à partir d’un tableau, dépeindre la situation au milieu du XIXème s.

à partir d’un document écrit, exposer les raisons de la déchristianisation de la société française, laquelle est loin d’être uniforme.

2ème moment : la loi de séparation de 1905.

à partir des deux premiers articles de la loi de 1905 et d’un petit dossier de documents, faire ressortir non pas le pourquoi de la séparation, mais la signification de celle-ci (singularité de la laïcité française)

 

Développer à ce moment-là au moins deux autres exemples de relations entre États et Religions et élaborer une typologie.

 

3ème moment : le fait religieux dans la France d’aujourd’hui.

en puisant dans le corpus ou ailleurs deux ou trois documents, montrer la sécularisation effective de la société française et faire réfléchir les élèves sur le renouveau du religieux, jusque dans ces extrêmes.

 


auteur :   retour au sommaire Première Bac Pro
retour au sommaire général LP

Académie de Poitiers
Courriel :
Dernière mise à jour : 23/06/06