IV LE CHOC DES NATIONALISMES 1905-1918

Les crises vont se succéder crescendo de 1905 à 1914.

- en 1905 puis en 1911, Français et Allemands se disputent à propos du Maroc, lequel reste aux Français, moyennant des contreparties en Afrique noire pour l’Allemagne;

- en 1908, pour réduire l’agitation slave, l’Autriche-Hongrie annexe purement et simplement la Bosnie-Herzégovine qu’elle administrait depuis les traités de 1878;

- en 1911-1912, guerre italo-turque; l’Italie s’empare de la Tripolitaine et du Dodécanèse, deux annexions entérinées par le traité de Sèvres de 1920;

- en 1912, une ligue balkanique regroupant la Serbie, la Bulgarie, la Grèce et le Monténégro, soutenue par la Russie, attaque l’Empire ottoman et oblige ce dernier à évacuer toutes ses possessions européennes à l’exception de la région d’Istanbul (traité de Londres 30 mai 1913). A cette occasion, l’Albanie obtient son indépendance;

- en 1913, la Bulgarie, mécontente de sa part du gâteau, affronte ses anciens alliés, notamment à propos du partage de la Macédoine. La défaite bulgare (traité de Bucarest 28 juillet 1913) lui fait perdre quelques territoires (une partie de la Macédoine et de la Dobroudja);

- enfin, le 28 juin 1914, l’assassinat de l’archiduc d’Autriche François-Ferdinand à Sarajevo par un serbe déclenche le premier conflit mondial.

page suivante

 

 


auteur :Laurent Bricault   retour au sommaire Terminale Bac Pro
retour au sommaire général LP

Académie de Poitiers
Courriel :
Dernière mise à jour : 23/06/06
23/06/06