Un lexique pour l'Histoire en collège et en lycée

Ce lexique d'Histoire permet à l'enseignant d'accéder rapidement à des définitions simples (qui peuvent être données aux élèves) d'un vocabulaire spécifique à l' Histoire, sélectionné et contextualisé en référence aux programmes des collège et lycée.

 

Lexique d'Histoire

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N- O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

 

 

 

 

 

 

A

abdiquer : pour un souverain, renoncer à son pouvoir, à la couronne.

Abside : partie arrondie en hémicycle de certaines églises, derrière le choeur.

Absidiole : petite chapelle en demi-cercle dans une abside.

Accapareurs : sous la Révolution, ceux qui sont accusés de stocker le pain et de se l'accaparer pour faire monter son prix.

Acropole : du grec, akros, " élevé " et polis, " cité " ; ville haute. Dans la Grèce antique pratiquement chaque ville a une acropole. Avec une majuscule le mot Acropole désigne la colline sacrée à Athènes où sont présents plusieurs temples consacrés aux dieux de la cité.

Affranchi : esclave qui a été libéré par son maître. Il reste sous sa dépendance et n'a pas tous les droits civiques d'un citoyen

al-Andalus : nom donné au sud de l'Espagne, à l'époque de la domination musulmane, actuelle Andalousie.

Alphabet cyrillique : alphabet créé à partir de l'alphabet grec par les moines Cyrille et Méthode au IXe s. afin de mettre par écrit les langues slaves. Il est aujourd'hui utilisé par les Russes, les Serbes et les Bulgares.

Amphithéatre : construction circulaire où se déroulaient des combats de gladiateurs dans les villes de l' Antiquité.

Ancien-Régime : économie, système politique et société de la France avant la révolution (1789).

années folles : années 20. Elles expriment le soulagement de la fin de la Première Guerre Mondiale.

Anticléricalisme : opposition violente au clergé.

Antisémitisme : Les sémites sont des populations du Moyen-Orient. A la fin du XIXème siècle, désigne les Juifs. L'antisémitisme est la haine des Juifs.

Araire : outil de fer utilisé dans l'agriculture, de forme triangulaire, qui creuse la terre sans la retourner.

Armistice : arrêt momentané des combats par décision commune des belligérants. L'armistice du 11 novembre 1918 met fin à la Première Guerre Mondiale.

aryaniser : confiscation d' une entreprise ou un commerce appartenant à un Juif donné ou vendu à bas prix à un non-Juif ou "aryen". Pendant la seconde Guerre Mondiale, les États collaborateurs ont tous procédé à l'aryanisation.

ASDIC : (en Anglais Anti-Submarine Detection and Investigation Committee: comité de détection et d'identification des sous-marins). Appareil permettant la détection par ultra-sons des sous-marins en plongée.

Assemblée constituante : nom donnée à une assemblée élue pour doter un régime d'une constitution.

Assignat : monnaie de papier émise par l'État au début de la Révolution. Les assignats sont garantis par les biens nationaux (les biens du clergé confisqués par la Révolution). Mais l'État imprime de plus en plus de billets pour financer la guerre et par conséquent la valeur des assignats s'effondre.

Assolement triennal : partage des terres cultivés en trois soles (champs) dans un village, pour alterner les cultures sur trois ans, une année restant en jachère (sans culture).

astrolabe : vient d'un mot grec signifiant " mesureur d'étoiles ". Instrument utilisé pour la navigation servant à déterminer la hauteur des astres au-dessus de l'horizon, ce qui permet de calculer la latitude.

Ateliers nationaux : entreprises et chantiers publics qui doivent donner du travail aux chômeurs contre un salaire.

Augures : prêtres qui interprètent le vol des oiseaux pour recevoir l'avis des dieux.

Axe : Nom donné à l'alliance conclue en octobre 1936 entre l'Allemagne nazie et l'Italie fasciste qui posa les bases de ce que l'on appellera l'"axe Rome-Berlin".

 

B

Baby boom: brusque augmentation de la natalité après la Seconde Guerre Mondiale.

Baillis: représentants du roi collectant les impôts et rendant la justice en son nom.

Banalités: obligation pour les habitants d'une seigneurie de se servir du moulin, du four, du pressoir du seigneur contre une redevance.

Banqueroute : faillite d'un État qui ne peut rembourser ses dettes et se met en cessation de paiement.

Barbare : du grec barbares, non-Grec. Pour les Grecs, quiconque ne parle pas grec est un barbare. Le mot n'a pas nécessairement un sens péjoratif. Pour les romains, quiconque est étranger à l' Empire.

Basileus : mot grec signifiant " roi "; nom donné à l'empereur dans l'Empire byzantin.

Basilique: édifice rectangulaire, parfois terminé par une abside qui sert de tribunal chez les Romains. Les premiers chrétiens reprennent le plan de la basilique pour construire les églises.

Bref pontifical: lettre pontificale scellée, d'objet moindre que la bulle.

Blitzkrieg: (mot allemand: "guerre éclair"). Stratégie offensive dans laquelle les blindés sont associés à l'aviation.Cette technique permet de rompre rapidement le front ennemi et d'encercler par la suite les troupes ennemies.

Blocus : pratique qui vise à interrompre par la force le commerce extérieur d'un pays, soit en interceptant les navires qui assurent ses importations et exportations (blocus maritime), soit en contrôlant les ports pour empêcher la pénétration de ses marchandises (blocus continental).

Bombardements stratégiques: Bombardements aériens visant les usines et les moyens de communication ennemis.

Boulé : conseil de la cité athénienne, formé de cinq cents membres tirés au sort. La Boulé prépare le travail de l'Assemblée. Elle est l'organe de gouvernement quotidien de la démocratie athénienne.

Bourbon : membres de la branche des Capétiens, qui règne en France de Henri IV à Charles X. Des branches latérales ont régné sur l'Espagne (du XVIIIe s. jusqu'à aujourd'hui), le royaume de Naples (jusque 1860) et le duché de Parme jusque 1859).

Bourgeoisie : à l'origine, le mot comprend l'ensemble des habitants vivant depuis un certain temps dans une ville. Le sens du mot a ensuite évolué pour désigner la minorité aisée du tiers état.

Bourse : lieu où s'échangent des actions, des titres, selon la loi de l'offre et de la demande.

Bulle pontificale : lettre pontificale scellée, solennelle.

 

 

C

Camisards: protestants des Cévennes révoltés contre le pouvoir qui avait envoyé contre eux les dragons pour les convertir de force (1702-1710).

Campagne d'Egypte : expédition militaire dirigée par le général Bonaparte en 1798-1799 en Egypte (alors province de l'empire Ottoman). Son objectif est de ruiner le commerce anglais avec l'Inde. Bonaparte est accompagné d'une mission scientifique qui, dès son retour, publie de nombreux ouvrages consacrés à la connaissance de l'Egypte ancienne.

Camps de concentration: camps dans lesquels étaient enfermés les opposants au régime nazi. Les camps de concentration nazis regroupaient des opposants politiques, des détenus de droit commun, des Juifs, des homosexuels, des prisonniers Russes.Ces camps s'appelaient les "camps de la mort lente" car les détenus mouraient en travaillant. Ex. : Ravensbrück, Buchenwald, Dachau ou encore Mauthausen.

Camps d'extermination: camps créés par les nazis pour tuer les déportés (en majorité des Juifs puisque les camps d'extermination ont été mis en place dans le cadre de la "solution finale", c'est-à-dire l'extermination systématique des Juifs), le plus souvent dès leur arrivée. Ex. Auschwitz-Birkenau, Treblinka, Sobibor, Chelmno.

Capétiens : nom de la dynastie qui a régné sur la France de 987 à 1848 ; ce nom vient de leur ancêtre Hugues Capet, roi de France de 987 à 996.

Capital : somme d'argent investie de manière à rapporter un profit.

Capitulation: synonyme de reddition. Un ou plusieurs belligérants sont contraints de se rendre. Le 8 mai 1945, la capitulation allemande met fin à la guerre en Europe.

Catacombe : cimetière privé souterrain dans lequel les chrétiens ensevelissent leurs morts.

Catéchisme : livre dans lequel est exposée la doctrine chrétienne sous la forme de questions et de réponses.

Cathédrale : la principale église d'un diocèse. Elle contient la cathèdre, le siège de l'évêque, prêtre placé à la tête du diocèse.

Censure: autorisation préalable donnée par un gouvernement aux publications diverses (presse, spectacles).

Cent-Jours : nom donné à la période pendant laquelle Napoléon Ier reprend le pouvoir en 1815. Elle commence au moment de son retour triomphal vers Paris (1er mars 1815) et se termine par sa seconde abdication après la défaite de Waterloo (18 juin 1815).

Chambre des communes : constituée des députés élus des bourgs et des comtés, elle est l'une des deux assemblées qui composent le parlement anglais.

Chanson de geste: du latin "gesta", "ce qui a été accompli". Long poème célébrant les exploits des chavaliers entrés dans la légende.

Charte : Au Moyen Âge, acte passé entre des particuliers ou entre le roi ou un seigneur et une collectivité. Le 4 juin 1814 Louis XVIII accorde une charte qui met en place une monarchie constitutionnelle. Il y définit les principes et les bases du nouveau régime.

Chrétien : Nom donné à celui qui suit l'enseignement du Christ.

Chrétiens d'Orient : tous les chrétiens vivant en Orient (Asie Mineure, Syrie, Palestine, Egypte, Mésopotamie), quelle que soit l'église à laquelle ils appartiennent (orthodoxe, arménienne, copte, etc.).

Clergé : l'ensemble des membres d'une Église, l'ensemble des clercs. Dans l'Église catholique, le pape, les évêques, les curés, les diacres, les abbés et les moines forment le clergé.

Coalition : en politique internationale, alliance de plusieurs États contre un adversaire commun. De 1793 à 1815, la France doit affronter sept coalitions successives.

Collaborateur: Personne qui coopère avec l'occupant Allemand, sans être nécessairement partisan de toutes les idées nazies.

Collaborationniste: Personne qui coopère avec l'occupant Allemand, partage les idées des nazis et souhaite leur victoire.

Commende: usufruit d'un bénéfice ecclésiastique, accordé parfois à un laïc, sans obligation de résidence ni exercice de responsabilité. Le titulaire d'une commende est dit " commendataire ".

Commerce triangulaire: organisation permettant aux armateurs français et anglais d'acheter en Afrique de l' Ouest des esclaves contre des produits européens et de les revendre aux Antilles et au Brésil. Aux XVII-XVIIIème siècles.

Communal : mouvement qui consiste pour les villes à se libérer - s'affranchir - de la dépendance à l'égard d'un seigneur et de s'administrer elles-mêmes. Une ville ainsi affranchie devient une commune.

Communisme agraire : doctrine économique et politique reposant sur la suppression de la propriété privée des terres et leur exploitation collective.

Concile : du latin concilium qui signifie " réunion ", " assemblée " ; réunion de dirigeants de l'Église (évêques et théologiens) pour régler une question concernant ce qu'il faut croire : le dogme.

Concordat : traité conclu entre le pape et un État, qui règle les relations de l'Église catholique avec cet État.

Conseil National de la Résistance(CNR): fondé en France occupée par Jean Moulin, en 1943, le CNR réunit les représentants des mouvements de résistance, de partis politiques et d'organisations syndicales. Représentant la résistance intérieure le CNR publie en 1944 un programme politique, économique et social dont on s'inspira après la Libération.

Confédération : association de plusieurs États qui s'allient tout en gardant leur souveraineté.

Constitution civile du clergé : loi qui règle les rapports entre l'État et les membres du clergé pendant la Révolution.

Convention : assemblée élue pour préparer une nouvelle constitution. Elle a aussi en charge le gouvernement du pays jusqu'à ce que la constitution ait été rédigée.

Constitution: texte ou ensemble de textes qui concernent l'organisation d'un Etat.

Contre-Réforme: changements que s'est imposée l' Eglise catholique pour lutter contre le Protestantisme à la fin du XVIème et au début du XVIIème siècles.

Coran : le livre saint des musulmans, la révélation de Dieu récitée par son prophète, Mahomet.

Corporation : association de travailleurs (patrons, ouvriers, apprentis) d'un même métier et ayant ses propres règlements.

Credo : du latin credo, "je crois ". Prière exposant l'ensemble de ce qu'un chrétien doit croire. Le texte du Credo a été fixé par le concile de Nicée en 325.

Croisade: pèlerinage armé dont l'objectif est de délivrer Jérusalem des Musulmans. De 1096 à 1270 il y a 8 grandes croisades.

Culte impérial : culte rendu au "génie" de l'empereur vivant, à la déesse Rome et aux empereurs divinisés après leur mort. Le culte impérial est considéré comme une marque de loyauté envers l'empereur.

Cumul des bénéfices : un bénéfice est une terre ou un revenu attribué à une fonction ecclésiastique qui doit faire vivre son titulaire. Le cumul des bénéfices, c'est le fait, pour un membre du clergé, de posséder plusieurs bénéfices.

Curé : un membre du clergé, un prêtre placé à la tête d'une paroisse. Il a la cura animarum, c'est-à-dire la charge des âmes.

Crise de subsistance: crise caractéristique de l' Ancien régime. Elle est due à une diminution de la production, agricole surtout qui entraîne une augmentation des prix et la disette.

 

D

Déiste : personne qui croit en l'existence d'une divinité, mais sans accepter l'idée de révélation ou de dogme.

Démagogue : du grec démos, "peuple", et agein, " conduire ". Homme politique qui manipule le peuple en lui faisant croire qu'il défend ses intérêts.

Despotisme : pouvoir sans limite d'un homme ; synonyme de pouvoir absolu.

Déportation : exil infligé à un condamné ou emprisonnement dans un camp de concentration.

Dévotion : l'attachement à la religion par l'exemple et par des prières.

Djihad : mot arabe qui signifie "effort" ; il peut aussi signifier " guerre sainte ", obligation pour les musulmans de défendre le territoire soumis à l'islam.

Diaspora : du grec diaspora, " dispersion ". Dispersion des Juifs dans le monde antique à partir de la prise de Jérusalem en 587 av. J.-C. À l'époque de Jésus, les Juifs qui vivent hors de Palestine sont plus nombreux que ceux qui y sont installés.

Dîme : l'impôt dû par les paysans au clergé. La dîme est plus ou moins égale selon les régions à un dixième de la récolte.

Droit des peuples à disposer d'eux-mêmes : liberté reconnue à un peuple d'être indépendant et de choisir sa forme de gouvernement. Ce principe porte atteinte au pouvoir absolu des rois parce qu'il s'oppose à leur légitimité.

 

E

Ecclésia : en grec, " assemblée ". À Athènes, l'assemblée des citoyens. Aux premiers temps du christianisme, l'assemblée des fidèles, la communauté chrétienne a pris aussi le nom d'ecclésia, qui a donné le mot "église".

Édit: acte rendu par le roi sur une seule matière, une seule catégorie de sujets ou une seule région.

Einsatzgruppen: (mot allemand: groupes d'intervention) Ce sont de petites unités mobiles formées de policiers Allemands chargés d'exécuter les "ennemis" des nazis, c'est-à-dire principalement les Juifs et les communistes, dans les territoires conquis lors de l'invasion de l'URSS en 1941.

Émigrés : nom donné à ceux qui quittent la France dès l'été 1789 par hostilité à la Révolution. Beaucoup d'émigrés sont des nobles, craignant d'être arrêtés ou voulant continuer la lutte en vue du retour à l'Ancien Régime.

Empire : du latin, "imperium", mot dont l'un des sens est " domination ", d'un point de vue politique et militaire. Empire signifie par extension le "territoire", l' État où s'exerce ce pouvoir.

Ephèbe : jeune Athénien de 18 ans, qui, avant d'être en possession de tous ses droits civiques, accomplit son service militaire de deux ans, appelé éphébie.

Épuration: A la Libération en 1944, actions visant à écarter de la vie politique et sociale les personnes accusées de collaboration. C'est en France que l'épuration a été la plus forte. On distingue une épuration "sauvage" et une épuration "légale" (avec passage devant les tribunaux). l' Epuration se traduit par des condamnations et des exécutions. Les femmes qui avaient collaborées étaient tondues.

Encyclique: Lettre pontificale de caractère très solennel et de portée universelle, portant sur un point de doctrine ou de morale.

Ersatz: Produit de remplacement, souvent de médiocre qualité et fabriqué industriellement (exemples: textiles synthétiques, caoutchouc artificiel,...).

Esséniens : membres d'une secte juive, apparue au IIe s. av. J.-C. Les Esséniens refusent la société juive et le culte du Temple. Ils mènent une vie retirée en communauté, livrée à la prière et à l'étude de la Torah, dans des grottes à Qumrân, sur les bords de la mer Morte.

État tampon : État dont l'existence ou la situation géographique entre deux États a pour but d'empêcher qu'ils se fassent la guerre ou qu'ils s'étendent territorialement.

États généraux : assemblée des représentants élus des trois ordres du royaume de France: le Clergé, la Noblesse et le Tiers état. C'est une assemblée consultative.

Eucharistie : du grec eukharistia, " action de grâce ". Sacrement chrétien qui rappelle le dernier repas pris par Jésus avec ses disciples.

Evêque : du grec "épiscopos", "surveillant". Chef de la communauté chrétienne d'une ville.

Excommunication: Censure par laquelle une personne physique est exclue de la communion des fidèles : privée des sacrements, de sépulture chrétienne, des indulgences et prières de l'Église, écarté des charges ecclésiastiques. Aussi appelée " anathème ".

 

F

Fascisme : doctrine politique et régime instaurés par Mussolini en Italie à partir de 1922. Le fascisme italien est totalitaire, autoritaire, nationaliste, antilibéral et antimarxiste.

Fédéral : se dit d'un régime unissant plusieurs États particuliers en un État central auquel ils abandonnent une part de leurs pouvoirs souverains tout en conservant une certaine autonomie.

Fief : un bien, la plupart du temps une terre, confié par un seigneur (noble, abbé, évêque, roi, empereur) à un vassal qui dépend de lui. Le vassal bénéficie du revenu de son fief ; en échange, il doit à son seigneur fidélité, conseil et aide en cas de guerre. De fief (en latin feodum) vient le mot " féodal ".

FFI : Ce terme désigne à partir de 1944 les Forces Françaises de l'Intérieur, c'est-à-dire les mouvements de résistance qui se battent sur le territoire Français occupé.

FFL : Ce terme désigne les Forces Françaises Libres, ralliées au général De Gaulle à partir de juin 1940, et qui se battent sous le commandement et aux côtés des Alliés.

Forum : place publique.

Franc germinal : monnaie créée par la loi du 7 germinal an XI (28 mars 1803). Il marque le retour à la monnaie métallique et à la confiance, après le désastre des assignats durant la Révolution.

Fresque : de l'italien fresco, "frais". Peinture murale exécutée avec des couleurs minérales détrempées dans de l'eau de chaux, placées sur un enduit frais dans lequel les couleurs s'incorporent. Cette technique requiert une grande rapidité d'exécution.

Frontières naturelles : frontières délimitées par un obstacle naturel (montagnes, fleuve, mer). La théorie des frontières naturelles de la France (l'Atlantique, les Pyrénées, les Alpes et le Rhin), apparue au XVIIe s., est reprise après Valmy par la Révolution pour justifier les conquêtes des armées révolutionnaires (discours de Danton à la Convention le 31 janvier 1793).

 

G

Garde nationale : groupement de citoyens armés organisés pour maintenir l'ordre dans les villes. Elle est composée de volontaires qui paient leur équipement.

Gauleiter : Responsable politique et administratif d'une région dans l'organisation de l'Allemagne nazie.

Gestapo : en allemand "Geheime Staats polizei", "police secrète d'État". Police politique nazie organisée dans les années 1930, sous l'autorité de Himmler et de Heydrich active ensuite dans toute l' Europe occupée. La Gestapo traquait notamment les Juifs et les résistants. Cette police ne dépendait pas de l'État mais du Parti nazi.

Ghetto : A l'origine nom d'un quartier de Venise où les Juifs de la ville étaient obligés de résider, et où ils étaient enfermés la nuit. Au XIX et XXèmes siècles nom du quartier Juif dans les villes de l'Europe de l'Est. Pendant la Seconde Guerre Mondiale, quartiers dans lesquels les nazis enfermaient les Juifs dans des conditions de vie très difficiles, en attendant de les déporter vers les camps de concentration ou d'extermination.

Génocide : du grec génos "race" et du suffixe cide (du latin coedere) "tuer". Assassinat en masse d'un peuple pour tenter de l'anéantir. Ce terme désigne la "solution finale" qui visa à l'extermination de tous les Juifs d'Europe.

Girondins : groupe de députés situés à gauche de l'Assemblée législative et qui évoluent ensuite vers la droite. Ils sont appelés ainsi parce que plusieurs de leurs dirigeants sont originaires de Gironde. Favorables à la décentralisation du pays, ils s'opposent aux Montagnards, membres du club des Jacobins.

Grande Alliance : C'est le nom donné à l'alliance de tous les pays en guerre contre l'Axe. On y trouve le Royaume-Uni, l' URSS, les États-Unis...

Grande de Armée : nom donné à l'armée napoléonienne à partir de septembre 1805, d'abord à cause de l'importance de ses effectifs, et ensuite aussi à cause de son caractère multinational. Elle comprend une proportion croissante d'étrangers, Italiens, Belges, Bavarois, Saxons, etc. À la veille de la campagne de Russie, on estime à 2 400 000 le nombre total des mobilisés, dont trois quarts de Français.

Guerres d'Italie : série d'expéditions que les rois de France Charles VIII, Louis XII et François Ier engagèrent de 1494 à 1516, pour la conquête du royaume de Naples, puis du duché de Milan.

Guerres puniques : trois guerres successives menées par Rome de 264 à 146 av. J.-C. contre Carthage. Leur nom vient de Punii, nom donné par les Romains aux habitants de Carthage.

Guérilla : " petite guerre " en espagnol. Guerre de harcèlement et d'embuscades menée par les Espagnols contre l'armée française entre 1808 et 1814.

Guerre servile : guerre provoquée par des révoltes d'esclaves, comme celle qui opposa Rome à Spartacus, de 73 à 71 av. J.-C.

Gynécée : du grec gunè, la "femme". Partie de la maison réservée aux femmes et aux jeunes enfants.

 

H

Hégémonie : du grec hègémon, le " guide ". Position dominante d'un pays qui dicte ses volontés à ses alliés et prend pour eux les décisions importantes.

Héliée : tribunal populaire d'Athènes. Ses membres, au nombre de 6 000, sont choisis par tirage au sort : 600 citoyens sont désignés dans chacune des dix tribus.

Hérésie : du grec hairesis, " choix ". Une erreur par rapport à la doctrine ; conception erronée en matière de foi par rapport à ce qu'enseigne l'Église.

Hispano-mauresque : se dit d'un art original né en Espagne et où se mélangent les influences chrétienne et arabe (on donne souvent le nom de Maures aux musulmans de la péninsule Ibérique).

Hoplite : fantassin grec, lourdement armé d'une lance et cuirassé. Les citoyens de condition aisée sont des hoplites.

 

 

I

Impérialisme : du latin "imperium", "domination ". Domination militaire, politique ou économique d'un pays sur un autre ou sur toute une région du monde.

Indulgence : grâce vendue par l'Église aux chrétiens en état de péché; elle permet d'abréger les souffrances du défunt après la mort, dans l'Au-delà.

Infidèle : au Moyen Âge, jugement porté sur une personne qui ne croit pas en une certaine religion. Pour les chrétiens, les musulmans sont des infidèles ; pour les musulmans, c'est l'inverse.

Islam : religion monothéiste fondée au VIIème siècle par la prédication de Mahomet.

 

 

J
 

 

K

Kamikaze : (en Japonais Vent Divin)Aviateurs Japonais volontaires pour s'écraser, à partir d'octobre 1944, avec leur avion chargé d'explosifs, sur les navires américains.

Kapo : Dans le camps de concentration, le Kapo est un détenu, en général prisonnier de droit commun ou détenu d'origine Allemande, chargé de commander les autres déportés travaillant à l'extérieur ou dans les services du camp.

Krach : effondrement très rapide des cours de la Bourse. Krach de Wall Street en 1929.

 

 

L

laboureur : paysan qui, aux XVII-XVIIIème siècles, possède une charrue et des animaux de trait. Il fait partie de la catégorie supérieure des paysans.

Lebensraum : (Espace vital: en Allemand). Ce terme désigne, d'après l'idéologie nazie, les territoires nécessaires à l'établissement du peuple Allemand.Ces territoires doivent en majorité être conquis sur les populations slaves de l'Est.

Libéral (mouvement) : mouvement cherchant à obtenir des libertés politiques (droit de vote, liberté de la presse, de réunion, de pensée) dans des États où ces libertés sont absentes ou fortement limitées.libéral : partisan du libéralisme politique et économique. Sur le plan économique, les libéraux demandent la liberté d'entreprendre, et la liberté des prix et des salaires ("laissez faire, laissez passer") ; ils refusent l'intervention de l'État.

Lieux saints : lieux et villes de Palestine (Jérusalem, Bethléem, Nazareth ...) où a vécu et prêché le Christ. Depuis le Ier s., ces lieux sont un but de pèlerinage pour tous les chrétiens. Avant la conquête turque de 1078, les musulmans laissaient leur accès libre.

Ligne Maginot : Fortifications françaises construites de 1927 à 1936 sur la frontière Nord-Est de la France, de la frontière Suisse au Luxembourg. Elle fut pensée par André Maginot, ministre de la guerre, et avait pour but d'empêcher toute invasion Allemande. Cette ligne illustre parfaitement la stratégie de défense de la France dans les années trente.

Livret ouvrier : sorte de passeport délivré par la police à un ouvrier qui ne peut se déplacer sans lui. Il doit être signé par son employeur et par le maire de sa commune de résidence. Sans livret, l'ouvrier est coupable de vagabondage et il est passible d'emprisonnement. Créé en 1781, il est supprimé par l'Assemblée constituante. Il est rétabli par Bonaparte en 1803 et conservé jusqu'en 1890.

Loi prêt-bail : Loi Américaine votée en mars 1941(Lend-lease Act), qui autorise le président Roosevelt à vendre, à prêter ou à céder du matériel de guerre ou toute autre marchandise à tout pays dont la défense est jugée vitale pour la sécurité des Etats-Unis. On compta parmi les bénéficiaires de cette loi le Royaume-Uni, L'URSS, la Chine, les Pays-Bas, la Belgique et la France Libre.Cette loi prit fin le 21 août 1945.

Loges maçonniques : sociétés de pensée aux rites secrets. Les loges sont nées en Angleterre, mais elles se développent en France et dans d'autres pays d'Europe.

Luftwaffe : (mot allemand: armée de l'air) Terme désignant les forces aériennes Allemandes.

Lycée : établissement d'enseignement secondaire créé par le Consulat pour former les futurs cadres de la nation. Son organisation est quasi militaire. Le latin et les mathématiques sont les matières dominantes.

 

M

Mainmorte : Personnes juridiques ou morales ayant une existence propre, et qui donc subsistent indépendamment des changements de membres qui les composent. " Biens de mainmorte " : biens inaliénables des personnes de mainmorte.

Martyr : du grec marturos, " témoin ". Celui qui témoigne de sa foi et souffre pour elle, allant même jusqu'à mourir (souvent dans les supplices) plutôt que de l'abandonner.

Maximum : sous la Révolution, blocage du prix du pain à un niveau " maximum ".

Miracle : Récit dramatique des incidents survenus dans la vie d'un saint, ou après sa mort.

Mendiants : (ordres) Dominicains et franciscains.

Messie : de l'hébreu "Mashiah", " celui qui a reçu l'onction ". Désigne un personnage sur la tête duquel on a versé de l'huile, symbole de la bénédiction de Dieu. Le premier ainsi distingué a été David. Ce terme désigne le roi consacré par Dieu, puis le sauveur annoncé par les prophètes. En grec, Messie se dit "Christos", d'où le mot Christ.

Milice : Organisation paramilitaire fondée par Joseph Darnand en 1943.La milice pourchasse et combat les résistants, les Juifs et les réfractaires du STO, en collaboration avec les troupes Allemandes.

Minorité nationale : partie de la population d'un pays dont la langue, la religion ou les coutumes diffèrent de celles de la majorité ou de la partie de la population au pouvoir.

Mission : action religieuse en vue de convertir ou de reconvertir une population.

Montagnards : groupe de députés qui siègent à la Convention sur les gradins les plus élevés. Ils se situent politiquement à gauche, et sont favorables aux mesures centralisatrices et dirigistes, à la différence des Girondins.

Musulman : en arabe, " croyant ", celui qui croit en Allah (Dieu).

 

N

Narthex: Vestibule d'une église compris sous la même couverture que la nef (faute de quoi c'est un porche).

Nationalisation: acquisition, ou confiscation, par l' État, d'une entreprise privée. En France on a nationalisé en 1936, en 1944-46, en 1981-82.

Nazisme: ou national socialisme. Doctrine élaborée par Hitler et mise en place en Allemagne en 1933. Le nazisme, comme le fascisme italien, est totalitaire, autoritaire, antimarxiste. Il se distingue par l'aspect raciste de la doctrine.

Noria : roue à godets servant à remonter l'eau d'un puits.

 

 

O

oeuvres : au sens religieux, les actions charitables (l'aumône, ,l'aide aux malades, les dons à l'Église, les messes, etc.).

Ordre religieux : un groupe de religieux qui se sont engagés à respecter une règle de vie et de conduite.

Oracle : message, conseil, prédiction, envoyé aux hommes par les dieux, que seuls les prêtres peuvent interpréter.

 

 

P

Pacte germano-soviétique : Pacte de non-agression, signé le 23 août 1939 entre Hitler et Staline. Des clauses secrètes de ce pacte prévoyaient le partage de la Pologne et de l'Europe Orientale entre l'Allemagne et l'URSS.

Panzer : mot allemand signifiant cuirasse.Désigne les blindés Allemands.

Paix de Dieu : Paix institué par l'Église pour interdire les actes de guerre contre certaines catégories de personnes ou de biens.

Plébiscite : vote par lequel une personne au pouvoir demande à l'ensemble des citoyens de lui manifester sa confiance en répondant par oui ou par non à la question qui lui a été posée.

Prophète : celui qui prédit l'avenir. Dans la religion musulmane, c'est par le Prophète que Dieu fait passer son message.

 

 

Q

Quartier de noblesse : degré d'ascendance dans une famille noble. Avoir quatre quartiers de noblesse signifie que les deux parents et deux grands-parents au moins sont nobles.

 

 

R

Rafle du Vel' d'Hiv': Les 16 et 17 juillet 1942, à la demande des autorités d'occupation, 12 352 Juifs sont arrêtés par 4 500 policiers Parisiens. Enfants, hommes et femmes de tous âges sont d'abord regroupés au Vélodrome d'Hiver, dans le XVème arrondissement de Paris, puis détenus dans les camps de Drancy, Pithiviers et Beaune-La-Rolande, avant d'être déportés et gazés à Auschwitz.

Referendum : consultation des électeurs qui doivent approuver, ou rejeter, une loi ou une réforme de constitution.

Régime parlementaire : régime dans lequel l' action du gouvernement est contrôlée par un parlement dont les députés, élus par les citoyens, votent la loi et le budget.

République : du latin "res publica", la " chose publique ". Le gouvernement de la cité est l'affaire de tous, riches et pauvres, patriciens et plébéiens. Le mot désigne le gouvernement de Rome de 509 à 27 av. J.-C.

République soeur : une république créée dans les territoires conquis par les armées de la Révolution entre 1795 et 1799. Les républiques soeurs sont les alliées de la France et sont sous son influence.

Réseau : Organisation clandestine de la Résistance se livrant à des activités de sabotage, de contre-propagande et de renseignement.La sécurité du réseau était assurée par le secret et le cloisonnement.

Risorgimento : " renaissance ", en italien. Désigne le mouvement national italien regroupant des modérés opposés aux idées républicaines de Mazzini. Ce mouvement est à la fois intellectuel (l'histoire et les arts favorisant la prise de conscience nationale) et politique.

Romantique (mouvement) : courant littéraire et artistique né à la fin du XVIIIe s. et qui connaît son apogée dans la première moitié du XIXe s. Écrivains et artistes romantiques font prévaloir les sentiments sur la Raison. Ils provoquent souvent le scandale par leurs oeuvres et certains n'hésitent pas à s'engager politiquement.

Roturier : terme péjoratif désignant tous ceux qui ne sont pas nobles.

 

S

Sacerdoce : état et fonction d'un représentant de Dieu (ou des dieux).

Sacrement : du latin sacramentum, une " obligation ". Signifie un rite obligatoire pour fortifier la foi. Pour les catholiques, il y a sept sacrements : le baptême, la confirmation, la pénitence (confession), l'eucharistie (communion), le mariage, l'extrême-onction et l'ordination. Pour les protestants, seuls le baptême et la communion sont des sacrements.

Sacrifice : offrande faite à un dieu lors de cérémonies religieuses.

Sacrilège : geste ou action profanant un lieu, une personne ou un objet religieux.

Saint-Empire : empire fondé par Otton Ier en 962 après la disparition de l'empire carolingien, dans les pays germaniques. Il comprend en outre, au XIIIe s., l'Italie du Nord. Son nom a varié au cours des temps : Empire en 962, Empire romain au XIe s., Saint-Empire romain à partir du XIIe s., puis Saint-Empire romain germanique aux XVIIe et XVIIIe s. Napoléon Ier le fait disparaître en 1806.

Sainte Alliance : nom donné à l'alliance conclue en 1815 entre la Russie, l'Autriche et la Prusse pour maintenir l'ordre issu du Congrès de Vienne. Elle doit son nom au retour du sentiment religieux en Europe et à l'importance accordée à la religion par le tsar Alexandre Ier.

Sans-culottes : le peuple révolutionnaire composé pour l'essentiel de petits artisans malmenés par la crise économique. À la différence des nobles qui portent la culotte, ils portent le pantalon.

Schisme : du grec skhisma, "séparation ". Séparation de certains fidèles d'une religion, pour des raisons autres que les articles de foi. En 1054, un schisme opposa le patriarche de Constantinople, Michel Cérulaire, et le pape. C'est l'origine de la séparation entre orthodoxes et catholiques.

Secte : petit groupe de personnes acceptant une même doctrine et très opposées à ceux qui ne partagent pas leurs idées.

Seigneurie : un ensemble de terres et de droits possédés par un seigneur.

Self-government : gouvernement par soi-même. Principe selon lequel le peuple s'administre lui-même ; par conséquent aucun impôt ne peu être levé sans le consentement des représentants de celui-ci.

Séparation des pouvoirs : principe énoncé par le Français Montesquieu (L'Esprit des lois, 1748). Selon lui, pour éviter le despotisme, les pouvoirs législatif (voter les lois), exécutif (les faire appliquer) et judiciaire (juger) doivent être séparés.

Serf : paysan non libre qui ne peut quitter la terre de son seigneur, ni céder ses biens sans son autorisation.

Service du travail obligatoire(STO) : Service institué en France en février 1943 sous la pression de l'Allemagne dans le but de lui fournir de la main-d'oeuvre.

Société de consommation : la consommation, stimulée par la nouveauté, le crédit et la publicité, est le moteur de l'économie.

Socialisme : doctrine critiquant le capitalisme et l'exploitation des travailleurs. Les socialistes cherchent à améliorer la société en supprimant la propriété privée des moyens de production et en réalisant l'égalité sociale entre les individus qui doit aboutir à une société sans classe. Le socialisme se développe surtout à partir du milieu du XIXe siècle, après la publication en 1848 par Karl Marx et Friedrich Engels du Manifeste du parti communiste.

Socialiste : partisan du socialisme.

Société d'ordres : elle est issue de l'ancienne hiérarchie médiévale. Elle comprend ceux qui prient (le clergé), ceux qui combattent (la noblesse) et ceux qui travaillent (le tiers état).

Souveraineté : autorité suprême. Un pouvoir qui n'est soumis à aucun contrôle supérieur.

 

T

Taille : impôt payé au roi.

Terreur : pratique qui consiste à éliminer physiquement des opposants sans qu'ils aient bénéficié des garanties de la défense. Apparue à l'automne 1793, justifiée par le souci de défendre la Révolution, la Terreur se développe au printemps 1794, avec Robespierre, et devient un instrument de pouvoir.

Terreur blanche : après 1815, terreur exercée contre les anciens Jacobins et Bonapartistes.

Thalassocratie : du grec thalassa, " mer ", et kratein, " gouverner". Puissance ou État s'appuyant sur une domination des mers.

Théologie : du grec theos, " dieu ", et logos, " parole ", " étude ". L'étude des questions religieuses fondée essentiellement sur les textes sacrés.

Todt (organisation) : Organisation crée en 1933 par Fritz Todt ayant pour but la réalisation des grands travaux décidés par le Reich.C'est elle qui fut chargée de la construction du Mur de l'Atlantique. Elle est dirigée à partir de 1942 par le ministre de l'Armement Albert Speer, après la mort de Todt.

Totalitarisme : terme qui s'applique aux régimes fasciste, nazi et stalinen des années 30-40. Le totalitarisme se caractérise par le culte du chef, le parti unique, l'encadrement de la société, la répression violente de l'opposition, l'omniprésence de l' Etat.

Tribut : redevance en nature (hommes, blé, bétail, matériaux) ou en argent payée au vainqueur par le vaincu.

 

U

Ultras : abréviation d' "ultra-royaliste", personne très attachée au régime monarchique.

Urbanisme : science de l'aménagement des villes (tracé des rues et des places, emplacement des bâtiments publics, des parcs, etc.).

 

 

V

Vassal: celui qui obéit à un seigneur et s'engage à son service en contrepartie d'un fief.

 

 

W

Wehrmacht: (mot allemand: puissance de défense). Ce terme désigne, à partir de 1935, l'ensemble de l'armée de terre Allemande.

 

 

X

 

 

 

Y

 

 

 

Z

Zollverein : en allemand, " union douanière ". Créée par la Prusse en 1834, elle regroupe à l'origine, outre ce pays, la Thuringe, la Bavière et le Wurtemberg. Elle s'étend ensuite à tous les États allemands. Le Zollverein prépare l' unification politique de l' Allemagne.

 

Hugues Marquis, IUFM Poitou-Charentes

Académie de Poitiers

Votre avis, vos suggestions à propos de cette ressource : Mise à jour le : 7/06/06