Séance 4: LE NOEUD DE L'ACTION

 

Objectifs notionnels

- Le nœud de l'action et coup de théâtre

Compétences

- Prélever des informations

- Interpréter les textes

- Imaginer l'intrigue et les péripéties

Supports

SCENE VIII, p. 31-43

( questionnaire préparatoire )

- Quels éléments marquent ici un coup de théâtre ?

- Quels sont les personnages en présence ? Qui intervient le plus ?

- Des trois personnages, qui argumente le mieux ? Pourquoi ?

- Comment expliquer le silence de Maillard (ligne 108) ( passage l. 99-110)

- Comment expliquer le long silence de Maillard ( lignes 302-303) ?

- Que pensez-vous du jeu de Roberte ( l. 123-158) ?

- Que mettent en évidence les didascalies liées à Maillard puis celles liées à Valorin ?

- Comment évolue le statut de Maillard au cours de cette scène ?

- Comme pour les scènes précédentes, sans oublier le titre de la pièce, retrouver les jeux de mots…( 15-16) " votre troisième tête "

- Bilan qui permet de dégager les personnages principaux et surtout le problème posé

- ECRITURE :

- SCENE VIII, p. 31-43 - Quel est le ton de ces répliques.( l. 70-81) et ( l. 184-189)

- Des possibilités d'intrigues : Imaginer différentes péripéties à la suite de cette scène


REPONSES:

supports : - Scène VIII, p. 31-43

- Quels éléments marquent ici un coup de théâtre ? - Valorin chez Maillard ( battants l. 1-8) ,l'évasion (l.29-50) le condamné libre et menaçant le procureur avec son revolver( l. 54), l'amant trompé (l. 250), le condamné s'installe ( l. 330-335)

- Quels sont les personnages en présence ? Qui intervient le plus ? - Maillard, Robert Bertolier, Valorin - Valorin monopolise la parole.

- Des trois personnages, qui argumente le mieux ? Pourquoi ? - Valorin s'exprime très clairement il argumente son innocence mais Maillard est menacé et il est dupé par Roberte.

- Comment expliquer le silence de Maillard (ligne 108) ( passage l. 99-110) - Valorin est en position de force de plus son argument est irréfutable et celui de Maillard simpliste.

- Comment expliquer le long silence de Maillard ( lignes 302-303) ? - Maillard est déstabilisé par la situation. Amant trompé, procureur devenant l'avocat de son condamné à mort dont l'alibi est sa maîtresse, épouse de son collègue.

- Que pensez-vous du jeu de Roberte ( l. 123-158) ? - Roberte est une habile menteuse, calculatrice et égoïste. Elle ment mais elle récupère la situation en sa faveur.

- Que mettent en évidence les didascalies liées à Maillard puis celles liées à Valorin ? - Valorin est ironique (rires), il domine sereinement la situation alors que Maillard est en position de faiblesse ( radouci, silence, attendant une réponse, l'air surpris, reste coi…)

- Comment évolue le statut de Maillard au cours de cette scène ? - Le statut envié de procureur de tête est bousculé par l'irruption de Valorin et ses aveux. L'amant est trompé, le procureur est menacé par un condamné à mort innocenté par sa maîtresse, épouse de son collègue.

- Comme pour les scènes précédentes, sans oublier le titre de la pièce, retrouver les jeux de mots… - ( 15-16) " votre troisième tête " ; (l. 148-150) " Vous avez perdu la tête…. Non, pas encore ", ( l. 191-192) " Cette histoire n'a ni queue ni tête "

ECRITURE :

- Argumentez sur les répliques de Valorin ( l. 70-81) et ( l. 184-189) - L'argumentation de Valorin est fondée sur la justice, la vérité…

- Des possibilités d'intrigues : Imaginer différentes péripéties à la suite de cette scène (- Le revolver - les amants découverts - l'innocent condamné à mort…)

Académie de Poitiers
Courrier électronique :

Dernière mise à jour, le 7/11/07