4- DES VERS OLORIMES

 

Exemple de lancement :

M. Monnier (1829-1885)

1- " Gall, amant de la reine, alla, tour magnanime,

Galamment de l'Arène à la tour Magne à Nîmes. "

De holo ( entier) et rime : qui rime dans son entier. Vers qui dans son entier, de la première à la dernière syllabe est une seule rime.

Activité : Retrouver le second vers qui rime dans son entier avec le premier vers. Veiller à conserver une certaine cohérence logique.

NB : A partir de la 5ème application, les indices du second vers peuvent être supprimés pour accentuer la difficulté.

V. Hugo

2- " Ô, fragiles Hébreux ! Allez, Rébecca tombe !

O…. à G….. z…., o…. ; à l'E…. h…….. ! "

Ch. Cros (A un page bleu de la reine Isabeau )

3- " Dans ces meubles laqués et dais moroses

Où, dure, Eve d'efforts sa langue irrite (erreur !)

O. d. r… d.. f…. a……. r.. (t…… !)

D…., a…, b… l……, r.. d'o… d.. m… r…. . "

Alphonse Allais

(Conseils à un voyageur timoré qui s'apprêtait à traverser une forêt hantée par des êtres surnaturels)

4- Par le bois du Djinn où s'entasse l'effroi

P…. ! B… du g.. !… ou c… t….. de l… f…..

 

Monnier

5- Eprise, hélas, Eve nue Offrit son bec à Satan

Et, ….., .. ….. .. venue Au ……., ……. attend.

Louise de Vilmorin

6- Etonnamment monotone et lasse

Est ton … .. … ……., hélas !

L'âme est moirée par mille émois sans torts

La mém…. … ….. … ….,

Centaure.

7- Elle sort là-bas des menthes La belle Eve à l'âme hantée

Et………. L'………….

L. Reymond

8- Dans cet antre, lassés de gêner au Palais,

D……………………, deux ………………..


Réponses:

V. Hugo

2- " Ô, fragiles Hébreux ! Allez, Rébecca tombe !

Offre à Gilles zèbre, œufs ; à l'Erèbe hécatombe ! "

Ch. Cros

3- " Dans ces meubles laqués et dais moroses

Où, dure, Eve d'efforts sa langue irrite (erreur !)

Ou du rêve des forts alanguis rit (terreur !)

Danse, aime, bleu laquais, ris d'oser des mots roses. "

Allais

4- Par le bois du Djinn où s'entasse l'effroi

Parle ! Bois du gin !… ou cent tasses de lait froid.

 

Monnier

5- Eprise, hélas, Eve nue Offrit son bec à Satan

Et, prise, et lasse et venue Au frisson, bécasse attend.

Louise de Vilmorin

6- Etonnamment monotone et lasse

Est ton âme en mon automne, hélas !

L'âme est moirée par mille émois sans torts

La mémoire est parmi les mois,Centaure.

7- Elle sort là-bas des menthes La belle Eve à l'âme hantée

Et le sort l'abat démente. L'abbé laid va lamenter.

L. Reymond

8- Dans cet antre, lassés de gêner au Palais,

Dansaient entrelacés, deux généraux pas laids.

RETOUR POESIE LUDIQUE


Académie de Poitiers
Courrier électronique :

Dernière mise à jour, le 12/01/04