caius CALIGVLA caligula

et CAIVS

Index lettres > langues anciennes > logiciels > Caligula

Téléchargement : inst-calig.exe (865 Ko)
Réflexions pédagogiques au sujet de Caligula

Caligula et Caius sont issus d'un fil de discussion sur fr.lettres.langues-anciennes.latin. Pendant les tests de Tablettes, j'ai remarqué qu'une partie de mes élèves se servaient peu et mal de l'aide morphologique donnée par le logiciel. D'autre part, il m'a semblé que Tablettes, qui permet à l'élève de mieux comprendre l'économie de la phrase latine, et ainsi de lire plus facilement, lui apprend fort peu de vocabulaire

J'ai donc décidé de compléter ces manques, et j'ai recommencé la réflexion en lançant une discussion sur le sympathique forum de mes amis latinistes : comment lisez-vous le latin, et quelle est la meilleure manière de l'apprendre ? L'échange d'idées a été riche et passionné, mais a gardé la courtoisie naturelle aux classicistes. Nous étions tous d'accord avec l'un des participants les plus actifs, Caligula, qui disait que l'acquisition du vocabulaire était d'une importance capitale. Après quelques essais, j'ai réussi à écrire une première version d'un programme que j'ai naturellement baptisé Caligula, en remerciement. Je me suis dit après coup que Caligula enfant, paré de ses petites sandales, était lui aussi à l'âge où le vocabulaire s'enrichit chaque jour.

Caligula est en fait un ensemble de deux programmes : le professeur utilisera Caius pour produire des fichiers d'exercices suffixés *.clg, et l'élève utilisera ces fichiers avec Caligula. Les deux applications sont si simples qu'une rapide exploration des menus suffira à les prendre en main. Voici un mode d'emploi minimal de Caius :

  1. Lancer Caius
  2. Choisir l'option Fichier | Nouveau, et sélectionner quelque part dans vos disques un fichier texte où il n'y a que des mots latins. Je déclare n'être pas responsable des âneries que pourrait produire Caius en analysant des mots français. En échange, s'affichera un tableau de deux colonnes : à gauche le mot latin du texte, à droite sa traduction en français.
  3. Corriger et préciser cette traduction, par exemple en tenant compte de la morphologie : ainsi, au lieu de signifier "aimer", amasse signifie : "avoir aimé".
  4. Lorsque toutes les corrections sont faites, choisir Fichier|Sauver pour créer un nouveau fichier d'exercice.
  5. L'écriture du fichier Caligula.ini, qui demeure facultative, demande une certaine attention. Caligula.ini utilise la syntaxe des fichiers d'initialisation des programmes sous Windows. Pour faire bref :
  6. Demander aux élèves de lancer caligula.exe. Le programme est très simple, et calculé pour être plus facile au clavier. Lisez les quelques lignes d'aide. Si l'on sait placer des raccourcis sur le bureau de chaque station, c'est encore mieux, l'idéal étant de savoir programmer un menu via le réseau, sans avoir à travailler sur chaque station.
Yves Ouvrard
 

Académie de Poitiers Courrier électronique : Latin Dernière mise à jour : 22/03/01