[texte] [Retour au sommaire]
Le sacrifice d'Abraham (Genèse, 22)
Goujon, Le sacrifice d'Abraham (Chantilly)
Jean Goujon, Le sacrifice d'Abraham, Chantilly.

Pour clore l'étude des textes de Saint-Augustin et de Pic de la Mirandole, voici un extrait de la Genèse qui raconte un épisode de la vie d'Abraham, appelé Ibrahim par les Arabes. C'est pour commémorer cet événement qu'est célébrée, tous les ans, la fête de l'Aïd-al-Kebir.

       Quelques pistes :

  1. La Vulgate de Saint-Jérôme (347-420). La Torah (de la Genèse au Deutéronome), la Bible des Septante, le Canon et les livres apocryphes ; le Nouveau Testament. Peuvent faire l'objet de recherches préliminaires.
  2. La généalogie biblique, la descendance d'Abram-Abraham-Ibrahim et de Sarai-Sara;
  3. Traduction du texte, assez facile. Bien faire noter les construction postclassiques : dixit ad eum ; de nocte ; cognovi quod, etc. Noter aussi les sens postclassiques (levare, super... ). Il faudra sans doute rétablir une ponctuation plus moderne, et parler des alternances ae/e, conl/coll, etc. On expliquera le mot grec holocaustum et son sens exact qui correspond bien au sacrifice que prépare Abraham.
  4. Rétablir dans le texte latin les guillements et autres marques de discours rapportés : dixit ad eum : « Abraham ! » Ille respondit : « adsum ». Ait ei : « tolle...
  5. Relever les groupes répétés, en particulier respondit adsum. Quelle est la valeur de ces reprises ?
  6. Demander aux élèves musulmans de se documenter sur l'interprétation de cet épisode dans leur religion ;
  7. Rapprochements intéressants : le sacrifice d'Iphigénie, et même le jugement de Salomon.

       Voici la traduction de l'édition Louis Segond (1910) :
Genèse 22
1. Après ces choses, Dieu mit Abraham à l'épreuve, et lui dit : Abraham! Et il répondit: Me voici !
2 Dieu dit : Prends ton fils, ton unique, celui que tu aimes , Isaac ; va-t'en au pays de Morija, et là offre-le en holocauste sur l'une des montagnes que je te dirai.
3. Abraham se leva de bon matin, sella son âne, et prit avec lui deux serviteurs et son fils Isaac. Il fendit du bois pour l'holocauste, et partit pour aller au lieu que Dieu lui avait dit.
4 Le troisième jour, Abraham, levant les yeux, vit le lieu de loin.
5 Et Abraham dit à ses serviteurs : Restez ici avec l'âne ; moi et le jeune homme, nous irons jusque-là pour adorer, et nous reviendrons auprès de vous.
6 Abraham prit le bois pour l'holocauste, le chargea sur son fils Isaac, et porta dans sa main le feu et le couteau. Et il marchèrent tous deux ensemble.
7 Alors Isaac, parlant à Abraham, son père, dit : Mon père! Et il répondit : Me voici, mon fils ! Isaac reprit : Voici le feu et le bois; mais où est l'agneau pour l'holocauste ?
8 Abraham répondit : Mon fils, Dieu se pourvoira lui-même de l'agneau pour l'holocauste. Et ils marchèrent tous deux ensemble.
9 Lorsqu'ils furent arrivés au lieu que Dieu lui avait dit, Abraham y éleva un autel, et rangea le bois. Il lia son fils Isaac, et le mit sur l'autel, par-dessus le bois.
10 Puis Abraham étendit la main, et prit le couteau, pour égorger son fils.
11. Alors l'ange de l'Éternel l'appela des cieux, et dit: Abraham ! Abraham ! Et il répondit: Me voici !
12 L'ange dit : N'avance pas ta main sur l'enfant, et ne lui fais rien ; car je sais maintenant que tu crains Dieu, et que tu ne m'as pas refusé ton fils, ton unique.
13 Abraham leva les yeux, et vit derrière lui un bélier retenu dans un buisson par les cornes; et Abraham alla prendre le bélier, et l'offrit en holocauste à la place de son fils.

Yves Ouvrard


Académie de Poitiers Courrier électronique : Latin Dernière mise à jour : 25/06/MM