[texte] [Retour au sommaire]

Le Roi et le Paysan

Pistes d'études :

  1. L'humanisme et le néolatin. Les œuvres majeures : l'Eloge de la Folie et l'Utopie ; L'amitié entre Erasme et More ; biographie rapide des deux personnages. Cette introduction peut être faite par le professeur, ou faire partie d'un projet plus large, appuyé sur la lecture de L'Oeuvre au Noir de Marguerite Yourcenar. Il est difficile de savoir la date de composition de cette épigramme. Le travail littéraire de More, grand personnage du royaume, n'étant pas vital pour lui, il publiait de loin en loin des recueils de ses travaux. On ne peut donc savoir si Henry VIII l'a lue, ni quand. Qu'en aurait-il pensé ?
  2. La compréhension du texte est assez facile : presque chaque vers peut être traduit isolément. Le vocabulaire est classique, la syntaxe sans grande difficulté.
  3. Chercher et exprimer le message. Importance du portrait du vers 2 pour bien le comprendre. N'y a-t-il pas plusieurs manières d'interpréter cette fable ?
  4. Les détails : le neutre quidnam ; la place de suum (v. 10) ; celle de homo, complètement à la fin ; le jeu des pronoms ille / illo.

Un paysan, élevé dans les forêts, vint à la ville,
  plus rustre qu'un Faune, plus rustre qu'un Satyre.
Voici que le peuple s'immobilisa ici, dans la rue pleine de monde, là,
  et ce ne fut qu'un cri, « Le Roi vient ! », dans toute la ville.
Le paysan est impressionné par la nouveauté inhabituelle de ce cri,
  il veut voir quoi donc attend ainsi la foule.
On fait soudain entrer le Roi, précédé d'un cortège serré,
  bien reconnaissable à sa robe dorée et son grand cheval.
Alors les cris redoublent, « Vive le roi ! » : de partout,
  le peuple, bouche bée, admire son roi.
Alors le paysan s'écrie : « Eh ! Où est le roi ? Où est le roi ? »
  Et quelqu'un lui dit : « C'est lui, là-bas, qui monte ce grand cheval.
— Lui ? roi ? Je crois que vous vous moquez de moi ! dit le paysan
  Celui-là m'a seulement l'air d'un homme avec une robe peinte. »

Yves Ouvrard


Académie de Poitiers
Courrier électronique :
Latin
Dernière mise à jour : 30/01/99