titre

[ texte] [Retour au sommaire]

Deuxième livre des Controverses de Sénèque le Père

     Lucius Annaeus Seneca, dit Senior naquit à Cordoue vers 55 avant J.-C., et semble avoir vécu près de 95 ans. On garde de lui dix livres de Controuersiae , qui sont des plaidoyers judiciaires tantôt authentiques, tantôt fictifs, et sept Suasoriae, qui conservent les discours pro et contra de sept cas judiciaires. Ces extraits sont intéressants non seulement pour leur valeur historique, mais aussi pour l'imaginaire presque romanesque qu'ils représentent. On fera d'utiles comparaisons avec certains dénouements de Molière.

Pistes d'étude :

  1. Se documenter sur l'exercice de la justice à Rome : les lieux, les personnages. Insister sur l'ambiguïté des termes patronus, cliens.
  2. Bref aperçu de ce que peut être le style oratoire : la structure d'un discours ; les figures de style ; la voix et l'apparence de l'orateur ; iconographie.
  3. Demander aux élèves de devenir des apprentis avocats : ils devront trouver l'un des arguments en faveur du pauvre, l'autre en faveur du fils renié. avec quatre causes, donc huit parties, plus des juges, une classe se trouve facilement transformée en tribunal ;
  4. Après un tel exercice, il est possible de dresser un tableau des valeurs morales importantes au début de l'Empire : on y trouvera en bonne place la famille et le respect des parents, mais aussi la sincérité des sentiments.
2,1 Adoptandus post Tres Abdicatos
Dives tres filios abdicavit. Petit a paupere unicum filium in adoptionem. Pauper dare vult ; nolentem ire abdicat.

Il faut adopter un enfant après en avoir renié trois.
Un riche a renié ses trois fils. Il demande à un pauvre son fils unique pour l'adopter. Le pauvre veut bien le donner ; son fils ne veut pas, il [le pauvre] le renie.

2, 3
Raptor Patrem non Exorans
Raptor, nisi et suum et raptae patrem intra dies triginta exoraverit, pereat. Raptor raptae patrem exoravit, suum non exorat. Accusat dementiae.

Le ravisseur qui ne supplie pas son père
Un ravisseur, s'il n'a pas supplié et son père et celui de celle qu'il a enlevée moins de trente jours après, qu'il meure. Un ravisseur a supplié le père de celle qu'il a enlevée, pas le sien propre, qu'il accuse de démence.

2,2 Iusiurandum Mariti et Uxoris
Vir et uxor iuraverunt ut, si quid alteri obtigisset, alter moreretur. Vir peregre profectus misit nuntium ad uxorem qui diceret decessisse virum. Uxor se praecipitavit. Recreata iubetur a patre relinquere virum; non vult. Abdicatur.

Un mari et son épouse ont juré que si quoi que ce soit arrivait à l'autre, le survivant mourrait. L'époux, parti à l'étranger, a envoyé à son épouse un messager pour lui dire que son mari était mort. Elle se jette dans le vide. Ramenée à la vie, elle reçoit de son père l'ordre de quitter son mari. Elle refuse. Son père la renie.

2, 4 Nepos ex Meretrice Susceptus
Abdicavit quidam filium; abdicatus se contulit ad meretricem ; ex illa sustulit filium. Aeger ad patrem misit : cum venisset, commendavit ei filium suum et decessit. Pater post mortem illius adoptavit puerum ; ab altero [pater] filio accusatur dementiae.

Le petit fils né d'une prostituée
Un homme a renié un de ses fils ; le fils renié se réfugie auprès d'une prostituée, à qui il fait un fils. Tombé malade, il a fait venir son père, et, en sa présence, lui a recommandé son fils, puis est décédé. Le père est accusé de démence par son autre fils.

Yves Ouvrard


Académie de Poitiers Courrier électronique : Latin Dernière mise à jour : 12/11/98