[texte] [Retour au sommaire]
59 après J.-C. : La Rixe de Pompéi
       Les archéologues ont trouvé à Pompéi des traces de cette rixe : une fresque la représente de manière saisissante, reproduite dans Pompéi, La Cité ensevelie, de Robert Etienne, Découvertes Gallimard n°16, pp 108 & 109. Le texte de Tacite, bien que d'une syntaxe régulière, peut paraître difficile aux élèves. Il vaut mieux donc l'utiliser pour appuyer un cours, par exemple sur l'ablatif absolu, ou/et sur l'ellipse du verbe être. Ce travail une fois mené, on livre la traduction aux élèves, et on peut se concentrer sur l'exploitation pédagogique :
  1. Pompéi : Les sources iconographiques ne manquent pas. On insistera sur l'amphithéâtre : trente-cinq gradins, vingt mille spectateurs !
  2. Les spectacles de gladiateurs : prennent une importance grandissante, et portent tort aux autes spectacles, puisque en 62, une partie du théâtre est transformée en caserne de gladiateurs. Une passion collective s'empare de la plèbe, et même des nobles : l'éruption de 79 surprend un gladiateur et sa riche maîtresse, dont on a retrouvé les cadavres dans une cellule.
  3. Hooligans : Malgré le côté artificiel du procédé, on ne peut s'empêcher de comparer ce fait divers antique aux tragédies modernes du hooliganisme. On pourra aussi remarquer la convergence entre les jugements à l'encontre de Pompéi et de Manchester : interdiction d'organiser des rencontres.
Traduction approximative
       A la même époque, pour des causes futiles, il se produisit un affreux massacre entre les habitants des colonies de Nucérie et de Pompéi, lors d'un spectacle de gladiateurs donné par Livineius Regulus, qui, comme je l'ai déjà dit, avait été exclu du Sénat. Les supporteurs des deux villes en effet, échangèrent des plaisanteries insultantes, puis des pierres, et enfin prirent les armes. La plèbe de Pompéi, chez qui le spectacle était donné fut la plus forte : de nombreux Nucériens furent donc rapatriés blessés et la plupart pleuraient la mort d'enfants ou de parents. L'empereur [Néron] transmit le jugement de cette affaire au sénat, qui le transmit aux consuls. Lorsque l'affaire revint devant le sénat, les Pompéiens étaient interdits pour dix ans de manifestations publiques de ce genre, et les associations qu'ils avaient créées illégalement étaient dissoutes ; Livineius et ceux qui avaient provoqué la rixe furent frappés d'exil.

Yves Ouvrard


Académie de Poitiers Courrier électronique : Latin Dernière mise à jour : 17/02/99