[retour]
De dignitate hominis oratio

       Giovanni Pico della Mirandola (1463-1494) est né dans une des plus grande familles italiennes. Destiné à une carrière ecclésiastiques, il a fait d'excellentes études en Italie et à Paris. Son savoir est encyclopédique, et il était capable d'étudier les textes philosophiques dans toutes les langues écrites à son époque, y compris l'hébreu et l'arabe. Le Discours sur la Dignité de l'Homme date de 1486, et sert de préface aux DCCCC Conclusiones, qui sont un résumé systématique de tous les systèmes philosophiques.

IOANNIS PICI MIRANDULENSIS ORATIO DE HOMINIS DIGNITATE 1. [132r] Legi, Patres colendissimi, in Arabum monumentis, interrogatum Abdalam sarracenum, quid in hac quasi mundana scena admirandum maxime spectaretur, nihil spectari homine admirabilius respondisse. (...) 17. Statuit tandem optimus opifex, ut cui dari nihil proprium poterat commune esset quicquid privatum singulis fuerat. 18. Igitur hominem accepit indiscretae opus imaginis atque in mundi positum meditullio sic est alloquutus: « Nec certam sedem, nec propriam faciem, nec munus ullum peculiare tibi dedimus, o Adam, ut quam sedem, quam faciem, quae munera tute optaveris, ea, pro voto, pro tua sententia, habeas et possideas. 19. Definita caeteris natura intra praescriptas a nobis leges cohercetur. 20. Tu, nullis angustiis cohercitus, pro tuo arbitrio, in cuius manu te posui, tibi illam prefinies. 21. Medium te mundi posui, ut circumspiceres inde comodius quicquid est in mundo. 22. Nec te celestem neque terrenum, neque mortalem neque immortalem fecimus, ut tui ipsius quasi arbitrarius honorariusque plastes et fictor, in quam malueris tute formam effingas. 23. Poteris in inferiora quae sunt bruta degenerare; poteris in superiora quae sunt divina ex tui animi sententia regenerari ».
a, ab, prép. : (+abl) à partir de, par (c. d'agent)
Abdala, ae, m. : Aballah
accipio, is, ere, cepi, ceptum : recevoir, apprendre
Adam : Adam
adloquor, eris, i, locutus sum : parler (aliquem, à qqn), haranguer, exhorter
admirabilis, e : étonnant, admirable
admiror, aris, ari, atus sum : s'étonner, admirer
angustiae, arum : le défilé, la gorge
animus, i, m. : coeur, sympathie
Arabs, abis, m. : Arabe
arbitrarius, a, um : voulu, volontaire
arbitrium, i, n. : le pouvoir, le bon plaisir
atque, inv. : et, et aussi (= ac)
brutus, a, um : lourd, brute, sans raisonnement
caelestis, e : céleste, du ciel
caeteri (ceteri), ae, a : pl. tous les autres
certus, a, um : certain
circumspicio, is, ere, spexi, spectum : regarder autour de soi, parcourir des yeux
coerceo (coherceo), es, ere, cui, citum : enfermer, contenir, maintenir
colendus, a, um : honorable (néolatin)
commode, adv. : bien, avec justesse, convenablement, dans de bonnes conditions
communis, e : commun
de, prép. + abl. : au sujet de, du haut de, de
definio, is, ire, iui, itum : délimiter
degenero, as, are : dégénérer
dignitas, atis, f. : dignité, considération, estime, prestige, honorabilité
diuinus, a, um : divin
do, das, dare, dedi, datum : donner
effingo, is, ere, inxi, ictum : représenter, reproduire, imiter, dépeindre, essuyer
ex, prép. : (+abl) hors de, de
facies, ei, f. : apparence, beauté
facio, is, ere, feci, factum : faire
fictor, oris, m.: sculpteur, artisan
forma, ae, f. : forme, beauté
habeo, es, ere, bui, bitum : avoir, considérer comme
hic, haec, hoc : ce, cette, celui-ci, celle-ci
homo, minis, m. : homme, humain
honorarius, a, um : qui donne droit à une magistrature ; honorifique
igitur, inv. : donc
ille, illa, illud : ce, cette
imago, inis, f. : imitation, image
immortalis, e : immortel
in, prép. : (acc. ou abl.) dans, sur, contre
inde, inv. : de là, donc
indiscretus, a, um : uni, indistinct, semblable, indiscret
indo, is, ere, indidi, inditum : mettre sur, mettre dans
inferior, oris : inférieur
interrogo, as, are : interroger
intra, prép + acc : au-dedans de, moins de ; adv : à l'intérieur
intro, as, are : entrer
ipse, ipsa, ipsum : même (moi-même, toi-même, etc.)
lego, is, ere, legi, lectum : cueillir, choisir, lire
lego, as, are : laisser par testament, léguer, envoyer en ambassade; prendre pour lieutenant
lex, legis, f. : loi, condition(s) d'un traité
malo, mauis, malle, malui : préférer
manus, us, f. : main, petite troupe
maxime, inv. : surtout, le plus
meditullium, i, n. : milieu, espace intermédiaire
medius, a, um : qui est au milieu, en son milieu
monumentum, (-niment-) i, n. : souvenir, objet chargé de garder le souvenir
mortalis, e : mortel
mundanus, a, um : du monde, de l'univers
mundus, i, m. : monde
munus, eris, n. : spectacle, charge, mission, cadeau
natura, ae, f. : nature
nec, neque = et non , et...ne...pas
neque, inv : = et non
nihil, ou nil : rien
nos, nostrum : nous, je
nullus, a, um : aucun
o, inv. : ô, oh (exclamation)
opifex, ficis, m. : artisan
optimus, a, um : très bon, le meilleur. superlatif de bonus
opto, as, are : souhaiter
opus, eris, n. : oeuvre. opus est+abl, il faut
pater, tris, m. : père, magistrat
peculiaris, e : acquis avec son pécule, à soi, en propre, personnel
plastes, is, m. : peintre (mot grec)
pono, is, ere, posui, situm : placer, poser
possideo, es, ere, sedi, sessum : avoir en sa possession, posséder
possum, potes, posse, potui : pouvoir
praefinio, is, ire, ivi (ii), itum : fixer par avance
praescribo, is, ere, scripsi, scriptum : écrire avant, prescrire
priuatus, a, um : privé
pro, prép : (abl.) devant, pour, à la place de
proprius, a, um : propre, particulier
quasi, inv. : presque, comme si
qui, quae, quod : qui ; interr. quel ? lequel ?
quicquis, quidquid ou quicquid : quiconque, quoi que ce soit
quis, quae, quid : qui ? quoi ? ce qui, ce que
regenero, as, are : faire revivre, reproduire, régénérer
respondeo, es, ere, di, sum : répondre
sarracenus, a, um : sarrasin
scena, scaena, ae, f. : scène
sedes, is, f. : siège, place
sedo, as, are : apaiser
sententia, ae, f. : avis, opinion
sic, inv. : ainsi ; sic... ut : ansi... que
singuli, ae, a : pl. chacun en particulier, chacun un
specto, as, are : regarder
statuo, is, ere, statui, statutum : décider
sum, es, esse, fui : être
superior, oris : plus élevé, supérieur
tandem, inv. : enfin
terrenus, a, um : de terre, terrestre
tu, tui : tu, te, toi
tutus, a, um : en sécurité, sûr
tuus, a, um : ton
ullus, a, um : un seul ; remplace nullus dans une tournure négative
uotum, i, n. : voeu, offrande
ut, conj. : pour que, que, comme
Yves Ouvrard

Académie de Poitiers Courrier électronique : Latin Dernière mise à jour : 06/05/2000a