Expérimentation : "Transmission du V.I.H et du S.I.D.A"

Objectifs de l'expérimentation :
1) Montrer de façon virtuelle (et ludique) que le mode de propagation du V.I.H est invisible et rapide.
2) Mettre en oeuvre la réflexion pour identifier le porteur initial.

Place dans les programmes : cette expérimentation peut trouver sa place en tant qu'introduction aux notions à aborder dans les cours d'immunologie (Collège ou Lycée) sur le V.I.H (Virus de l'Immunodéficience Humaine) ou le S.I.D.A (Syndrome de Immunodéficience Acquise).

Manipulation :

Matériel

- Tubes à essais (deux fois plus que d'élèves)

- Portoirs pour tubes à essais

- Marqueur pour tube à essais

- Flacon de soude (NaOH concentration 0,3 Molaire)

- Un flacon de phénolphtaléïne
(indicateur coloré : incolore en milieu acide, rose en milieu alcalin)

-facultatif : bouchons pour les tubes à essais.

 

 

 

Le matériel

Le matériel prêt : vue d'ensemble

 

Préparation du matériel

Un lot de tubes à essais = nombre d'élèves
Préparer deux lots de tubes à essais.
Les placer deux à deux dans les portoirs.

Dans la rangée de tubes de devant verser 10 ml d'eau distillée.
Dans un des tubes pris au hasard, verser 10 ml de la solution de soude 0,3 M à la place de l'eau distillée. (vous seul ou le préparateur connait le tube "porteur").
Rien ne le distingue des autres tubes.

Dans la rangée de derrière ne rien verser du tout.


 

 

 

 

 

 

Déroulement de l'expérimentation

Préambule :
Expliquer aux élèves l'objet de la manipulation : ils vont procéder à une simulation de la transmission du V.I.H d'une personne à une autre.
Un élève dans le groupe sera porteur du V.I.H. Bien sûr il ne le sait pas. Les autres élèves non plus...

Le liquide dans le tube représente les secrétions biologiques d'un élève (sang, sperme...). Si cela n'a pas été fait en amont, expliquer les modalités de transmission du V.I.H.

Manipulation élève :
Chaque élève choisit un des tubes à essai. Il inscrit un repère sur le tube choisi ainsi que sur le tube vide correspondant.

Il verse un peu de liquide dans le tube vide (ce sera le témoin de la contamination ou non contamination initiale...Cf résultats).

A partir de là, chaque élève va aller à la rencontre de 4 camarades et procéder à un échange de liquide avec eux. (4 parce que c'est en moyenne le nombre de partenaires qu'un jeune aura connus au sortir de son adolescence...)
A la rencontre de chaque camarade l'élève verse le contenu de son tube dans celui du "partenaire". Il le bouche et agite puis reverse la moitié de son tube dans le tube du partenaire. Chacun retrouve à peu près un volume identique.

Chaque élève doit se souvenir des "partenaires" qu'il a rencontrés ainsi que l'ordre des rencontres.

 

 

Les élèves échangent les "liquides biologiques"

Révélation des tests

Lorsque tous les échanges sont terminés, soit les élèves reposent leur tube à essais à sa place initiale, soit ils le gardent à la main.

Indiquer que l'on passe maintenant à un test de mise en évidence de la contamination ou non. Faire le parallèle avec les test de mise en évidence du V.I.H. Possibilité en lycée de dire que ce sont les anticorps anti V.I.H qui sont détectés et non le V.I.H lui-même.

Verser quelques gouttes de phénolphtaléïne dans chaque tube

S'il y a contamination le liquide devient rose vif.

Résultats

La photographie montre un exemple de résultats après seulement trois échanges entre élèves. Le taux de contamination est d'environ 70%.

La prise de conscience de la rapidité à laquelle un virus peut se propager est immédiate.

La question qui se pose alors est de savoir qui était le porteur initial ?

Les élèves ayant noté qui ils avaient rencontré, peuvent établir des corrélations, des suppositions, parfois des certitudes. Ils arrivent relativement vite à émettre le nom d'untel ou untel comme agent initial porteur du "virus".

Un exemple de recherche au tableau...
amorce d'une riche discussion...

Afin de lever le doute ou étayer une hypothèse, verser alors quelques gouttes de phénolphtaléïne dans les tubes restés dans les portoirs mais contenant un peu de liquide initial de chaque élève.

Un seul tube se colore. (sur la photo des résultats c'est le tube de droite du portoir le plus à gauche )

Un T.P simple, ne coûtant rien et qui passionnera les élèves...