Terminale S Spécialité

La reconstitution de paléoclimats à l'aide de pollens
Annie Dufaud & Samuel Remerand

 

Place dans la progression et objectifs

Avant d'aborder le reconstitution des climats anciens par les pollens, les élèves ont étudié le delta 18O : ils connaissent donc le principe de superposition qui est respecté dans un carottage ainsi que le principe d'actualisme.

Objectifs de savoir-faire : réaliser une prépa microscopique de 3 espèces de pollens actuels ; un dessin d'observation ; utiliser une clé simple de détermination des pollens ; réaliser un comptage statistique des différents pollens sur deux lames (virtuelles ou réelles) correspondant à 2 prélèvements d'âges différents sur un même site ; concevoir (ou compléter) un tableau pour consigner les résultats de tous ; représenter graphiquement les résultats des comptages ; passer du spectre pollinique au diagramme pollinique c'est-à-dire reconstituer l'évolution du climat ; mettre en concordance des reconstitutions obtenues avec différentes méthodes (delta 18O et pollens par exemple).

Objectifs de savoir : à chaque plante correspond un pollen spécifique et identifiable (démontré par la mutualisation des observations micro) ; à chaque plante correspond des exigences ou préférences climatiques + ou - spécifiques.

Supports et informations scientifiques

L'activité nécessite :

  • des grains de pollens collectés sur deux espèces différentes et déposés dans des piluliers,
  • un pinceau, marqué au nom de chaque espèce, pour récupérer quelques grains de pollens,
  • des lames et lamelles,
  • un microscope,
  • un ordinateur pour lire les lames "artificielles" créées pour la circonstance,
  • un système en réseau avec Excel facilite le déroulement de l'activité mais n'est pas indispensable.
Déroulement de l'activité

L'activité nécessite 2 heures.



Académie de Poitiers
Courrier électronique : samuel.remerand@ac-poitiers.fr
Dernière mise à jour : 14/12/04