Ressources géologiques en Deux-Sèvres
Le granite : du paysage à l'exploitation du matériau.
Niveau : Collège et Lycée
Durée de la visite : 1 à 2 heures
J.M.Coulais & D.Poncet
Localisation géographique
22 kilomètres à l'ouest de Parthenay

Itinéraire :  
A partir de Parthenay : prendre la direction de Secondigny, puis de Vernoux en Gatine par la D 949 bis.

A Vernoux : prendre la D 143 qui mène vers Neuvy Bouin.

  • La carrière de Belliverie se trouve à 2 kilomètres sur la gauche. Un panneau présente l'exploitation.
  • Le chaos de Boussignoux :emprunter la deuxième route à gauche vers « le Boussignoux ». S'arrêter juste après le pont qui enjambe le Ruisseau des Brandes. Poursuivre à pied sur le sentier forestier qui démarre à gauche.
Contexte géologique
Massif granitique de Neuvy-Bouin (cf. faciès à biotite dominante et à texture porphyroïde = pétrotype Largeasse).
Condition d'accès
  • Chaos de Boussignoux- Accès soumis à autorisation.
    Contact : M. & Mme Laurent DUPONT - La Guérinière - 79240 Largeasse (Tel : 05.49.95.91.53).

  • Carrière de Belliverie. Demander l'autorisation aux Etablissements Berson (Tel : 05 49 95 83 53).
    La carrière est en cours d'exploitation. Il convient de veiller au respect des installations et des personnes.
Ressources documentaires
  • PONCET D. (1995) - Les chaos granitiques du Pays de Gâtine, élément essentiel du patrimoine géologique des Deux-Sèvres. Deux-Sèvres Nature Environnement, n°24, fasc. 2-3, p. 20-32.
  • DERRUAU M. (1988) - Précis de géomorphologie.Edit. Masson, Paris, 533 p.
  • GODARD A.1977) - Pays et paysages du granite. Edit. P.U.F., Paris, 232 p
Intérêts pédagogiques
  • Le paysage. Paysage typique avec blocs qui affleurent à la surface du sol, blocs qui dépassent et forment des "chirons", présence d'une végétation calcifuge : genêts, ajoncs, bruyères. Les maisons d'habitation, l'église, les murs du village utilisent la roche en profondeur.

  • Hydrogéologie. Sous-sol imperméable, l'eau ruiselle et forme de petits ruisseaux, mares et étangs.

  • Le granite et son altération.
    • Carrière de belliverie : le front de taille présente en profondeur le granite sain en cours d'exploitation. En surface sont visibles du granite "pourri" et de l'arène.Le granite altéré montre en particulier une coloration rouille des feldspaths qui entourent la biotite.

    • Chaos de Boussignoux :Amoncellement spectaculaire de blocs granitiques ovoïdes (faciès daté par U-Pb sur zircon à 340± 4 Ma) dans une vallée où coule un affluent de la Sèvre Nantaise.
      Témoins de l'altération du granite : couleur rouille de l'eau, présence de sable d'arène dans le ruisseau, sur le granite qui affleure...
      Site ayant donné naissance à de nombreuses légendes populaires et ayant fait l'objet de pèlerinages chrétiens et de cultes païens.

  • L'extraction du granite.
    Le granite est extrait par blocs de 1 m x 2 m environ : des trous alignés sont percés dans la roche pour y placer des explosifs.

  • Le travail du matériau.
    Le bloc est ensuite découpé en plaques au fil et à l'abrasif (poudre de corindon). Les plaques ainsi débitées sont ensuite découpées à la scie diamantée. La phase de finnition est assurée par le polissage ou la finition rugueuse au burin pneumatique. toutes ces techniques mettent en évidence l'extrème dureté de la roche.

  • La société travaille d'autres roches : magmatiques, métamorphiques et sédimentaires issues de différentes régions de France ou de l'étranger.

Académie de Poitiers
Courrier électronique :
jean-marc.coulais@ac-poitiers.fr
Dernière mise à jour : 18/01/01