Ressources géologiques en Deux-Sèvres
Four à chaux des petites Barrières
Eglise Saint Laon
Niveau : Collège et Lycée
Durée de la visite : 1 1/2 heure
D.Poncet
Localisation géographique

  Itinéraires :

Fours à chaux : 2 kms au sud de Thouars 

A partir de Thouars :

  • Prendre la D938 en direction de Niort.
  • Puis, se diriger vers Bressuire par la D938 ter (suivre la direction «Saint-Jean-de-Thouars centre».
  • Situé au 46, route de Bressuire, le four à chaux des Petites Barrières est partiellement aménagé en magasin de meubles anciens (création et restauration) sous l'enseigne «Meubles des Fours».

Eglise St Laon : centre ville

A partir du centre ville : Se diriger vers l'Hotel de ville situé 14 place St Laon.

 

Contexte géologique
 
Condition d'accès
  • Four à chaux : Accès soumis à autorisation. Contact :
    M. & Mme Philippe BROSSARD - le Grand Cornet - 79100 Saint-Jean-de-Thouars (Tel : 05.49.66.27.35).

  • Eglise St Laon : accès libre
Ressources documentaires
  •  PONCET D. (1999) - Les fours à chaux thouarsais, témoins des mutations de l'agriculture dans le département des Deux-Sèvres au milieu du XIX siècle. Bull. Soc. Hist. Arch. Pays Thouarsais, n°5, p. 3-13.

  •  PONCET D. (2000) - Les matériaux de construction dans l'architecture médiévale à Thouars (Deux-Sèvres). Mém. 3 Musée Argentomagus, 18ème suppl. Rev. Arch. Centre France, p.179-182.
Intérêts pédagogiques
  • Four à chaux des petites barrières - Patrimoine industriel
    • Exemple de four à chaux dit «à feux continus» et à rampe postérieure, remarquablement restauré, probablement bâti dans la seconde moitié du XIX siècle, pour produire, à partir des assises carbonatées de l'Aalénien exploitées à ciel ouvert à proximité, de la chaux vive utilisée comme amendement par les agriculteurs bocains et gâtineaux.

  • Eglise St Laon - Architecture
    • Eglise construite au XI siècle, remaniée au XVème siècle, offrant la possibilité d'observer les matériaux de construction utilisés à des fins spécifiques - en fonction de leurs propriétés physiques (dureté, densité, porosité) ou de leurs qualités esthétiques - dans l'architecture locale au Moyen-Age (grison », «banc de gailletière» et «banc lumateux », calcaires argileux à silex, « tuffeau ;», schistes ardoisiers)

    • Bâtiment permettant également d'évoquer le problème des restaurations réalisées dans la seconde moitié du XIXème siècle avec de la pierre de taille allochtone issue de centres carriers importants de la région de Poitiers.
Visite guidée
  • Découvrir le site
  • Galerie photos

Académie de Poitiers
Courrier électronique :
jean-marc.coulais@ac-poitiers.fr
Dernière mise à jour : 18/01/01