Genèse d'un chaos granitique : la formation des blocs

La première étape de la formation d'un chaos correspond
à la formation des boules de granite par altération météoritique.

En circulant dans les fissures du massif granitique, l'eau de pluie chargée de CO2 provoque une hydrolyse minérale et découpe ainsi le massif en blocs anguleux entourés par un matériau grossier fait de quartz, de feldspaths, micas altérés, et d'argiles : l'arène granitique. Les argiles résultent principalement de la transformation des felspaths plagioclases et des biotites.

L' arène retient ainsi l'eau comme une éponge au contact du bloc permettant à l'arénisation de progresser vers le bas à une vitesse variant de 1 mm à 300 mm pour 1000 ans selon le climat (action favorisée en climat chaud et humide).

Le bloc ainsi se dégrade progressivement de manière centripète par une série d'écailles concentriques en pelures d'oignon. Les plus petits disparaissent , les plus gros s'arrondissent, s'isolant dans la matrice arénacée.

Granite fissuré
Bloc anguleux
Bloc arrondi

Auteur : Vincent Bellard


Académie de Poitiers
Courrier électronique : vincent.bellard@ac-poitiers.fr
Dernière mise à jour : 25/06/01