Intentions du projet    Projet de Poitiers   Problématique Participer

Gestion quantitative des ressources en eau

Ce projet vise la mise en place d'un réseau impliquant élèves, enseignants, chercheurs, professionnels, communiquant entre eux, échangeant, exploitant et capitalisant les ressources au moyen des techniques actuelles de communication...
Ce projet mobilise actuellement 4 académies : Poitiers, Orléans Tours, Limoges et Clermont-Ferrand
.


Intentions du projet de recherche

Ce projet vise la mise en place d'un réseau impliquant élèves, enseignants, chercheurs, professionnels, communiquant entre eux, échangeant, exploitant et capitalisant les ressources au moyen des techniques actuelles de communication.
Sont en particulier visés :

- la recherche de données par les enseignants auprès des laboratoires de recherche et des organismes professionnels, sur différents thèmes d'étude,
- le recueil de données et de mesures avec les élèves, au laboratoire et lors de sorties sur le terrain,
- la coopération dans l'exploitation pédagogique : constitution concertée des bases documentaires ; accord sur les données à recueillir,
- les méthodes de recueil ; les instruments de mesure, la définition des procédés d'analyse et de comparaison de données,
- l'élaboration des conditions de mise à disposition des données sur les serveurs,
- les échanges par messagerie, forum, questions aux spécialistes.

Projet de Poitiers

  De nombreux articles dans la presse locale et nationale sont consacrés à la gestion des ressources en eau. Sont abordés les problèmes liés à la qualité des eaux destinées à l'alimentation en eau potable, à l'eutrophisation des cours d'eau, la qualité des eaux piscicoles, des eaux de baignade... Sans compter les nuisances locales dues aux pollutions urbaines, agricoles et industrielles. A ces problèmes de société se juxtaposent des programmes qui, en S.V.T en particulier, abordent la gestion des ressources en eau en Collège et en Lycée.
 
 
   Notre réflexion s'inscrit dans la recherche d'explications scientifiques capables à la fois d'expliquer les problèmes locaux, régionaux voire nationaux, et de développer l'esprit critique. Cette recherche vise à mettre en relation les activités de classe et les organismes professionnels chargés de la gestion des ressources en eau, tant au niveau des méthodes d'investigation que des ressources scientifiques : données, publications de synthèse... dont il faut réaliser un inventaire et en déterminer les limites.
 
   La densité des informations et des données collectées ouvre de nombreuses pistes d'activités de classe, en collège et lycée. Certains supports sont actuellement utilisés dans les pratiques de classe : articles de presse, cartes topographiques, géologiques, hydrogéologiques, données triées sur support papier, manipulations de paillasse ; d'autres par contre font appel à des technologies plus récentes : données organisées en banques informatisées, sources documentaires dynamiques par Internet (accès à l'information par le Web, demande d'informations et échanges par les forums ou par eMail). Pour ces dernières, il convient de réfléchir à des modalités d'exploitation qui rendent l'élève actif : formulation d'hypothèses à éprouver par une démarche de recherche, un protocole de traitement, une mise en relation... pour formuler conclusions et hypothèses explicatives,... Cette démarche implique le choix d'un outil informatique qui puisse laisser l'élève libre de conduire une démarche expérimentale comme il sait le faire (ou apprend à le faire) avec les outils les plus classiques du laboratoire.

Problématique

La dynamique des flux d'eau est abordée par les bilans entrées-sorties et l'état du stock d'eau :

entrées : pluies
sorties
: cours d'eau,
évapo-transpiration
stock : réserve utile du sol, nappes.


Plusieurs variables agissent sur les flux d'eau.
- la pluviométrie, inégale selon les saisons et les lieux,
- la réserve utile du sol,
- l'évapotranspiration liée aux facteurs physiques atmosphériques et aux facteurs biologiques des végétaux,
- la perméabilité et la porosité du sous-sol.

L'influence de ces variables est abordée par une étude comparative des flux :
- à l'échelle locale grâce au suivi sur un an minimum des entrées, sorties et état du stock d'eau,
- à l'échelle régionale par le suivi des flux sur des lieux géographiquement éloignés, ayant des sols et sous-sols différents.

Participer

Académie de Poitiers
Si vous souhaitez participer à la collecte des données, contactez moi !
Les utilisations pédagogiques de ce travail peuvent aussi être présentées sur ce site. N'hésitez pas à me les faire parvenir...

Autres académies
Si un projet de travail coopératif se met en place dans votre académie, ou si vous souhaitez mettre en place un  projet semblable à celui-ci, communiquez moi les informations utiles pour la création d'un lien vers le site.

jean-marc.coulais@ac-poitiers.fr

J.M.Coulais Lycée de la Venise Verte 79012 NIORT Cedex
S.Le Poézat Collège Supervielle 79300 Bressuire
J.L Martin Lycée du Haut Val de Sèvres 79400 Saint Maixent l'Ecole


Académie de Poitiers
Courrier électronique : svt.enligne@ac-poitiers.fr
Dernière mise à jour : 29/05/00