Les roches, produits et témoins du temps

Exercice d'enseignement de spécialité de Terminale S


Les roches, produits et témoins du temps : exemple d'utilisation des notions de fossiles de faciès et de fossiles stratigraphiques.
Etude des séries de Doux, de Pamproux et de la vallée du Clain au nord de Poitiers.


Les coupes ont été reconstituées à partir de divers documents, notamment le guide géologique régional Poitou - Vendée - Charentes Ed. MASSON.

Le nombre de fossiles cités a été considérablement réduit en tenant compte du temps dont les élèves disposent et des objectifs fixés :

Il s'agit en particulier de relever les informations pertinentes, par exemple de déterminer les formes utilisables comme fossiles stratigraphiques. On utilise ici comme série de référence celle observée à Pamproux, le guide Masson permet cependant de prendre n'importe laquelle des trois séries pour cette fonction.
Peut-être les documents sont-ils encore trop complexes : on peut encore réduire le nombre de fossiles cités (ou limiter les exigences au repérage de deux ou trois fossiles communs entre deux sites) ou encore limiter l'étude à deux séries au lieu de trois.
Une déduction intéressante, non exigible au niveau d'un devoir de terminale, mais qui peut être dégagée si les documents sont utilisés en apprentissage, est la variation de l'intensité du processus de sédimentation, beaucoup plus faible à Doux qu'à Poitiers ou Pamproux ; on peut alors s'interroger sur les causes possibles de ces différences. Enfin, on peut montrer que les informations fournies par les fossiles de faciès sont complétées par celles dégagées de l'étude de la lithologie et de la disposition des couches, ce qui permet de reconstituer les paysages du passé.


Exercice :

L'utilisation des indications fournies par les fossiles.
Exemple de trois séries sédimentaires du Poitou.

Les affleurements et les carrières de la région de Pamproux (environ 15 km à l'E-SE de Saint-Maixent) permettent d'établir le document 1 (remarque à propos de ce document : il faut signaler que le lamellibranche Pholadomya a été trouvé en position de vie dans les roches, les deux valves de sa coquille écartées mais encore attachées).

Le document 2 correspond à une description d'une carrière de Doux, village situé à 20 km au NE de Parthenay.

Le document 3 décrit le versant droit de la vallée du Clain, au nord de Poitiers, où figurent de nombreuses carrières, les unes en activité, les autres abandonnées.

En construisant une argumentation fondée sur l’utilisation des documents fournis, montrez l’intérêt de l’utilisation des fossiles, c’est à dire les informations que l’on peut dégager de l’étude de ces fossiles. Vous expliquerez les méthodes que vous utilisez pour dégager ces informations. Vous ordonnerez vos idées dans un plan structuré.

Document 4a : classification sommaire des fossiles cités dans cette étude.

Tous les fossiles trouvés sont des traces d'êtres pluricellulaires.
Végétaux : Cycas, Bennettiales : plantes à graines primitives voisines des conifères ; on trouve des Cycas à l'heure actuelle sur le pourtour méditerranéen.

Coelentérés : spongiaires (éponges).
Annélides : vers marins.
Brachiopodes : Terebratula dorsoplicata.
Echinodermes : Dysaster granulosus (oursin).
Vertébrés : reptiles crocodiliens.
Mollusques : lamellibranches : Pholadomya (sorte de moule) ; Plagiostoma (ressemble à une grosse huître) ; Ostrea ogierieri (huître) ; Trigonia.
Mollusques : gastéropodes : Pleurotomaria.
Mollusques : céphalopodes : Hibolites hastatus (bélemnite).
Tous les autres fossiles cités sont des ammonites (mollusques ; Céphalopodes).

 

Document 4b : extrait de l'échelle des temps géologiques.


Auteur : J.L.MARTIN
mise en page : P.BROSSET


Académie de Poitiers
Courrier électronique :
svt.enligne@ac-poitiers.fr
Dernière mise à jour : 24/05/00